Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

People of Switzerland: Sebastien «Voyager, c’est la meilleure école de vie»

Seb est producteur hip hop et DJ à Lausanne. Il soutient les jeunes de la scène rap locale et, en même temps, il explore la scène internationale avec FireFLY, son duo trap/bass.

People of SwitzerlandLien externe est un projet multimédia des journalistes freelance Jennifer Greenland et Nora Hesse. Des personnes de toutes les villes villages et vallées de la Suisse parlent de leur vie dans les quatre langues nationales ou en anglais. Ce sont les gens qui façonnent la Suisse, chacun à sa manière. Comment se sentent-ils de vivre ici? Qu’est ce qui les inspire? leur fait peur? Et que changeraient-ils, s’il le pouvaient? swissinfo.ch présente les portraits de ces «gens de la Suisse» à intervalles réguliers, sous forme de blog vidéo.

Fin de l'infobox

Le quartier du Flon à Lausanne, ses adresses branchées, ses artistes, ses ateliers. Seb est assis dans son studio, murs noirs couverts de graffitis. «Je crois encore en la culture hip-hop, mais le rap ne représente plus mon point de vue sur la vie. C’était bien quand j’étais plus jeune, mais maintenant j’adorerais chanter des chansons d’amour. En fait, il y a toujours un temps pour ça, on peut chanter des chansons d’amour à 50 ans.» Seb en a 37 et est actuellement célibataire. «Aujourd’hui, les gens ont de la peine à s’engager. Les possibilités de rencontrer quelqu’un sont infinies. C’est difficile de surmonter cette crainte de rater quelque chose et de s’engager réellement.»

Place aux jeunes

«L’électro, c’est génial car il n’y a pas de limites. On peut voyager partout et on n’est pas limité par la langue, contrairement au rap par exemple.» Avec son ami Jay, il a commencé fireFLYLien externe en 2012, un duo trap/bass qui connaît un certain succès.

Aujourd’hui, Seb donne la possibilité à de jeunes rappeurs d’enregistrer leurs morceaux et leurs albums avec lui et il essaie de les aider dans leurs carrières. «Comme je suis musicien, et que j’étais rappeur, je sais vraiment comment ils se sentent et je comprends leur musique.»

Encourager le grain de folie

En grandissant à Renens près de Lausanne, il a été inspiré par un environnement multiculturel dès son plus jeune âge. Seb a vécu en Suisse romande toute sa vie. Etre basé à Lausanne est très pratique pour son travail, mais il souhaiterait parfois vivre dans un petit village à la montagne. «Ou alors j’irais bien vivre à Londres l’année prochaine. Mais un peu en dehors de la ville, là où la vie est plus calme.»

Il en est convaincu: le voyage est la meilleure école de vie. «J’adore voyager et aller visiter d’anciennes cultures comme les pyramides d’Egypte ou les ruines maya au Mexique.» Pour Seb, la créativité est la qualité la plus importante. Il souhaiterait que les Suisses soient plus audacieux et créatifs. «Les gens ici ont trop peur d’essayer de nouvelles choses, de laisser le champ libre à leur créativité. Ils apprécient trop le confort d’être employés, ils ne prennent aucun risque, car ils ont peur de perdre leur train de vie. Les gens un peu fous avec des idées folles devraient être encouragés, pas jugés.»