Navigation

Une solution à court terme à la crise du logement des requérants

A Schwyz, les centres d’hébergement du canton sont pleins. La fameuse abbaye d’Einsiedeln est venue au secours de autorités et des requérants. (SRF/swissinfo.ch)

Ce contenu a été publié le 13 novembre 2014 - 08:59

Le canton de Schwyz, en Suisse centrale, ne s’en sort pas avec le nombre de requérants d’asile à héberger. L’abbaye catholique d’Einsiedeln est venue à l’aide des autorités en offrant de loger temporairement 40 Erythréens.

Les requérants d’asile sont logés dans des chambres simples, faites pour les pèlerins. Ils sont arrivés en Suisse en fuyant la violence dans leur pays. Au mois d’août, presque la moitié des demandes d’asile déposées en Suisse l’ont été par des Erythréens.

Les requérants resteront au maximum trois mois dans ce monastère bénédictin. Durant leur séjour, ils aideront à l’intendance de l’abbaye. Jusqu’ici, la population locale n’a pas manifesté de soucis quant à la présence de ces Erythréens, qui ont été priés de leur côté d’éviter tout conflit avec les habitants du lieu. Et les responsables cantonaux sont optimistes quant au fait qu’il n’y aura pas de problèmes avec les villageois.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article