Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Traditions Des lapins de Pâques de toutes les formes

On peut le voir partout: dans les nids de Pâques, dans les vitrines, dans les supermarchés ou caché dans le jardin. Il est disponible en différentes tailles et couleurs. Mais d'où vient le lapin de Pâques en chocolat? Comment est-il produit?

Le photographe Christian Beutler a visité la chocolaterie HonoldLien externe à Küsnacht, près de Zurich. L'entreprise familiale, qui en est déjà à sa quatrième génération, produit encore la plupart des lapins de Pâques à la main.

On sait peu de choses sur les origines du lapin en chocolat. Un Allemand l'aurait inventé dans les années 1950 et produit en série. En 1952, l'usine suisse Lindt & Sprüngli a fabriqué pour la première fois le «LAPIN ORLien externe», un lapin en chocolat enveloppé dans une feuille dorée. Probablement parce que le fils du chocolatier s'était attaché à un lapin dans le jardin. Le lapin sucré a connu un grand succès en Suisse et est aujourd'hui apprécié dans le monde entier.

Selon l'Association suisse des fabricants de chocolat ChocosuisseLien externe, en 2017, quelque 4600 tonnes de produits de Pâques ont été vendus en Suisse et 380 tonnes ont été exportés. En moyenne, environ 16 millions de lapins en chocolat sont produits en Suisse chaque année. A Pâques, la Suisse «est peuplée» de deux fois plus de lapins de Pâques que d'habitants.