Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Traditions Et la lumière émergea du navet

Chaque année au mois de novembre, la Suisse germanophone célèbre le «Räbeliechtli». Une fête d’origine nordique à l’occasion de laquelle les enfants sculptent des navets pour en faire des lanternes avant de défiler dans les rues sombres de leur ville ou village.

Le mot «Räbeliechtli» est composé de «Räbe», qui signifie en dialecte suisse alémanique la rave, et de «Liechtli», la petite lumière. Ces petites lampes artisanales sont fabriquées dans les écoles par les enfants eux-mêmes. L’intérieur des navets est ôté avec une cuillère ou un autre outil. Puis vient la partie créative: la décoration. Avec un couteau tranchant, les artistes en herbe sculptent dans la peau violette de la rave un soleil, une lune, des étoiles ou encore leur propre nom.

Depuis une vingtaine d’année, les «Räbeliechtli» sont menacés par les citrouilles d’Halloween, qui trouvent leur origine chez les Celtes et les Romains. Mais en dépit de cette concurrence anglo-saxonne, les enfants continuent à défiler fièrement aux alentours du 11 novembre, jour de la Saint-Martin, avec leurs lanternes artisanales suspendues au bout d'une ficelle.

(Photos: Keystone, texte: Gaby Ochsenbein / swissinfo.ch)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.