Navigation

Myriam Casanova sur un nuage

Myriam Casanova, l'étoile montante du tennis féminin suisse. Keystone

La Saint-Galloise ne cesse de flamber sur les courts de Wimbledon. Elle affrontera Justine Henin en seizièmes de finale. Kratochvil ok, Cagliardi et Schnyder ko.

Ce contenu a été publié le 27 juin 2002 - 17:10

Issue des qualifications, Myriam Casanova justifie sa réputation d'étoile montante du tennis suisse sur le gazon de Wimbledon. Le conte de fée débuté le jour de ses 17 ans continue.

En arrachant pour la première fois sa place dans le tableau final du tournoi du Grand Chelem le jour de son anniversaire constituait déjà une jolie performance.

Mais battre successivement la Slovaque Henrietta Nagyova (7-5 6-4) et l'Autrichienne Barbara Schett (6-3 3-6 6-3) - 29ème joueuse mondiale - touche à l'exploit.

Et lui donne le droit d'affronter en seizièmes de finale la finaliste malheureuse de l'an dernier, la Belge Justine Henin. Une nouvelle victoire de la jeune joueuse d'Altstätten tiendrait du miracle.

La dernière Suissesse en lice

Après les défaites de Marie-Gaïané Mikaelian lors du premier tour et d'Emmanuelle Gagliardi et Patty Schnyder mercredi, Myriam Casanova se retrouve la dernière à défendre les couleurs de la Suisse dans le tableau féminin.

Emmanuelle Gagliardi et Patty Schnyder n'ont en effet pas peser bien lourd face à leurs adversaires respectives.

La Genevoise a subi la loi de la Bulgare Magdalena Maleeva (6-4 6-3) alors que la Bâloise s'est effacée bien discrètement contre l'Espagnole Conchita Martinez (6-1 6-3).

Kratochvil toujours en course

Demi-finaliste sur l'herbe de Nottingham, Michel Kratochvil continue, lui, son petit bonhomme de chemin à Londres.

Après une facile victoire contre le Russe Nikolay Davidov, le Bernois a éliminé le jeune Géorgien de Tbilisi Irakli Labadze en quatre sets (3-6 6-0 7-6 7-6).

En seizièmes de finale, il affrontera pour la première fois de sa carrière le Tchèque Radek Stepanek. Avec l'ambition d'accéder aux huitièmes de finale pour sa seconde participation au tournoi de Wimbledon.

Quant à Marc Rosset, il a été sorti par le Français Nicolas Escudé qui l'a emporté en quatre sets (6-2 5-7 7-5 6-4).

swissinfo/Mathias Froidevaux

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.