Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Nouvelle finale Federer-Nadal à Wimbledon

Roger Federer sur la voie de la finale lors de son match contre Richard Gasquet.

(Keystone)

Roger Federer s'est qualifié samedi pour la finale du tournoi londonien. Il a battu le Français Richard Gasquet en trois sets (7-5, 6-3, 6-4).

En finale, le Suisse affrontera une nouvelle fois l'Espagnol Rafael Nadal, qualifié à la suite de l'abandon du serbe Novak Djokovic.

L'an dernier, le quadruple tenant du titre et numéro un mondial avait battu son dauphin espagnol sur le gazon londonien. Dimanche, Roger Federer essayera de remporter son cinquième titre consécutif à Wimbledon.

Un exploit que seul le Suédois Björn Borg a réussi au cours des 100 dernières années. «C'est devenu une sorte de routine, mais je suis toujours très excité d'être de retour en finale», a déclaré le Bâlois à l'issue du match de demi-finale qu'il a remporté contre Richard Gasquet.

Roger Federer atteint ainsi sa neuvième finale consécutive en Grand Chelem grâce à une victoire remportée sur le score de 7-5, 6-3, 6-4 contre le Français.

Sous les yeux de Borg

Dans la première manche, Richard Gasquet a fait jeu égal avec Roger Federer, mais le Bâlois a sauvé les trois balles de break que s'était procurées le Français, dont deux à 5-5.

Au total, le numéro un mondial a gagné 44 des 54 derniers points joués sur son service. A 5-6 sur sa mise en jeu, Richard Gasquet est passé à deux points d'un tie break mais Roger Federer a gagné quatre points d'affilée pour enlever la manche.

«Le premier set a été crucial», a déclaré le Suisse à l'issue du match. «Il aurait au moins dû aller au tie break. J'ai vraiment bien joué pendant dix minutes et je me suis retrouvé avec un set et un break d'avance.»

Sous les yeux de Bjorn Borg, présent dans les tribunes, Roger Federer a en outre réussi 20 aces, dont un sur une deuxième balle dans le dernier jeu du match. A 25 ans, le numéro un mondial est le plus âgé des quatre demi-finalistes cette année.

De son côté, Rafael Nadal s'est pour sa part qualifié en profitant de l'abandon du Serbe Novak Djokovic. Il menait 3-6, 6-1, 4-1 quand son adversaire, tête de série numéro 4, a renoncé, ce qu'il avait déjà fait au même stade à Roland-Garros.

Venus Williams sacrée chez les dames

Chez les dames, Venus Williams a décroché son quatrième titre en finale à Wimbledon, après ceux conquis en 2000, 2001 et 2005. La Californienne de 27 ans s'est imposée 6-4 6-1 face à la Française Marion Bartoli, révélation du tournoi.

La soeur aînée de Serena est seulement la quatrième joueuse de l'ère Open à s'adjuger un quatrième trophée à Londres après Martina Navratilova (9 titres), Steffi Graf (7) et Billie Jean King (6, dont 2 avant l'ère Open).

«J'ai toujours pensé que j'étais capable de remporter un quatrième titre ici, mais la route fut longue pour revenir au plus haut niveau», lâchait l'Américaine, qui n'a pu disputer qu'un seul tournoi entre l'édition 2006 de Wimbledon et le mois de février 2007 en raison d'une blessure au poignet gauche.

Comme en 2005, où elle pointait au 16e rang avant sa quinzaine victorieuse, l'Américaine a créé une nouvelle sensation alors qu'elle ne faisait pas partie des favorites.

swissinfo et les agences

Wimbledon

Le tournoi de Wimbledon est le plus ancien et probablement le plus prestigieux événement en matière de tennis.

Wimbledon est le troisième tournoi du Grand Chelem de l'année après l'Open d'Australie et Roland Garros. Il se déroule à Londres du 25 juin au 8 juillet 2007.

La première édition avait eu lieu en 1877. Au début, il s'agissait d'un tournoi constituté exclusivement d'un simple masculin. En 1884 s'y sont ajoutés le simple féminin et le double masculin.

Le tournoi a lieu sur l'emplacement actuel depuis 1922.

Cette année, le vainqueur et la gagnante du tournoi empocheront pour la première fois un chèque similaire de 1,7 millions de francs.

Fin de l'infobox


Liens

×