OGM: déception pour les défenseurs de la nature et des consommateurs

Ils critiquent la décision du Conseil fédéral. Ils affirment que la majorité de la population veut aujourd’hui une agriculture plus proche de la nature. Une initiative populaire pourrait être lancée pour imposer un moratoire sur la dissémination des OGM.

Ce contenu a été publié le 19 janvier 2000 - 17:58

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article