Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Parti socialiste

(swissinfo.ch)

Le Schaffhousois Hans-Jürg Fehr, président du PS et conseiller national.

swissinfo: Quelles valeurs le Parti socialiste défend-il?

Hans-Jürg Fehr: J'aimerais en mentionner cinq qui sont pour nous essentielles: la justice sociale, la solidarité, l'égalité des chances, la durabilité et la démocratie.

swissinfo: Quels sont les thèmes retenus par le PS pour la campagne électorale?

H.-J. F.: Nous avons retenu trois priorités: une Suisse sociale, une Suisse écologique et une Suisse ouverte sur le monde. Sur ces thèmes, nous apportons des réponses très concrètes.

Une Suisse écologique, c'est par exemple lutter contre l'énergie nucléaire et développer énergies renouvelables.

Notre engagement pour une Suisse sociale porte sur des thèmes classiques, comme les œuvres sociales, le financement des rentes; mais aussi des thèmes sociaux d'actualité comme la mise en œuvre de mesures permettant de mieux concilier vie familiale et vie professionnelle.

Mentionnons encore l'intégration des étrangers ou la sécurité en milieu scolaire, ou encore la lutte contre la violence domestique. Notre politique sociale veut répondre aux problèmes de notre époque.

swissinfo: Quelles sont les principales revendications du PS dans le domaine de la santé et de la sécurité sociale?

H.-J. F.: Nous devons éviter tout démantèlement des prestations dans le domaine de l'assurance maladie de base. Et nous devons veiller à mettre au point un financement de cette assurance plus social que le système actuel des primes individuelles.

Dans le domaine de la sécurité sociale, nous mettrons toutes nos forces pour éviter le démantèlement des rentes souhaité par le camp bourgeois. Et nous chercherons à développer certains aspects de l'Etat social, par exemple en introduisant un assouplissement de l'âge de la retraite.

swissinfo: Quelle est la position du PS par rapport à l'intégration des étrangères et étrangers?

H.-J. F.: Nous plaidons pour une politique d'intégration beaucoup plus active qu'aujourd'hui. Les problèmes qui se manifestent à l'heure actuelle avec les étrangers résultent justement du fait qu'en matière de politique d'intégration, on n'en fait pas assez.

swissinfo: Quelle est l'attitude adoptée par le PS sur l'asile et la politique des réfugiés?

H.-J. F.: Nous défendons le point de vue que le droit d'asile est un droit de l'homme intangible. Les personnes qui fuient leur patrie ont un droit fondamental à ce que l'on examine soigneusement les raisons qui les ont poussés à partir.

On peut voir d'emblée un faux réfugié dans tout réfugié, mais il s'agit en premier lieu d'examiner si la personne qui demande l'asile répond aux critères de la loi et si sa vie est menacée ou non.

A l'issue de la procédure, lorsque les faits ont été établis, la décision doit être prise: un vrai réfugié peut rester, un faux réfugié doit partir.

swissinfo: Selon le PS, quelles doivent être les relations entre la Suisse et l'UE?

H.-J. F.: L'Union européenne est de loin le partenaire le plus important de la Suisse. Nous sommes entourés par les nations européennes. Le Parti socialiste suisse est favorable à une adhésion de la Suisse à l'UE.

Cette politique se fonde sur la défense de nos intérêts économiques, mais aussi politiques, car plus nous nous mettons à l'écart, et plus nous perdons de notre souveraineté.

swissinfo: Quelle place le PS accorde-t-il au changement climatique et aux questions énergétiques?

H.-J. F.: Ces questions occupent une place très importante depuis toujours et non pas parce que ce sont des sujets à la mode. Depuis au moins quinze ans, nous concentrons nos efforts sur la politique environnementale et énergétique.

Malheureusement, sur ces questions, nous nous sommes toujours retrouvés en minorité, dans la mesure où le camp bourgeois ne souhaitait pas de politique de l'environnement qui s'attaque sérieusement aux problèmes.

Avec le réchauffement climatique, on peut aujourd'hui espérer que le débat politique s'intensifie et qu'une bonne politique énergétique puisse réellement voir le jour.

Interview swissinfo, Christian Raaflaub
(Traduction de l'allemand: Bertrand Baumann)

Parti socialiste suisse

Le PSS a été fondé en 1881 et est resté dans l'opposition pendant des décennies.

En 1943, il est devenu le 1er parti du pays. Il a alors obtenu un siège au Conseil fédéral, puis un 2e en 1959. Mais il est resté un parti d'opposition par rapport aux trois autres partis gouvernementaux.

Ses sujets de prédilection le placent à gauche de l'échiquier: justice sociale, solidarité, qualité de vie.

Depuis 1999, le PS est la 2e force politique du Parlement. Il occupe 2 sièges au Conseil fédéral.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×