Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Play-off de hockey: Genève-Servette ambitieux, Fribourg à l'affût

Fribourgeois et Genevois se rencontreront peut-être en demi-finale.

(Keystone)

Pour la première fois depuis quatre ans, deux équipes romandes vont prendre part aux play-off pour le titre qui débutent ce jeudi soir.

Deuxième de la saison régulière, Genève-Servette part favori face à Rapperswil-Jona, alors que Fribourg Gottéron n'a rien à perdre face à l'ogre du CP Berne.

Place à la nouvelle saison. Avec les play-off dès jeudi, tous les compteurs sont remis à zéro avec les quarts de finale, au meilleur des sept manches. Pour la première fois depuis 2004, deux équipes romandes de LNA sont simultanément qualifiées pour les séries finales. Une bonne nouvelle pour le hockey romand, en plus des présences dans le carré d'as de LNB de Bienne, Lausanne, La Chaux-de-Fonds et peut-être Ajoie.

Ge/Servette et Fribourg (qui en découdront face à Rapperswil-Jona et Berne) ne se sont pas contentés de se qualifier pour le grand huit. Les pensionnaires des Vernets et de Saint-Léonard sont également les auteurs des plus grandes surprises (positives) de la saison régulière.

Personne n'avait imaginé que la bande à Chris McSorley se hisserait, puis se maintiendrait, avec brio à la 2e place, juste derrière Berne. La majorité des spécialistes prédisaient une place dans les tréfonds du classement au groupe de Serge Pelletier, mais en tout cas pas sur la barre.

Lugano absent pour la première fois de son histoire



«Ces pronostics pessimistes nous ont motivés, explique l'entraîneur Serge Pelletier. Je n'ai cessé de répéter à mes joueurs qu'il ne fallait pas en tenir compte.»

Résultat: Fribourg Gottéron s'est invité à la 8e place, damant le pion de justesse au HC Lugano, la sensation négative de la saison. Pour la première fois de l'histoire des play-off (soit depuis 1986!), les «bianconeri», pourtant présentés en septembre comme l'un des candidats au titre, devront se morfondre dans les peu reluisants play-out contre la relégation face à Bâle.

Fribourg est le grand bénéficiaire de la descente aux enfers de Lugano, mettant un terme à quatre ans de disette. Une récompense méritée au regard des performances de la saison, durant laquelle les Dragons n'ont que très rarement navigués sous la barre.

L'équipe s'est appuyée sur le Québécois Sébastien Caron dans les buts, qui, à lui seul, a marqué plusieurs points, surtout avant la pause de Noël. Autre élément-moteur: l'insaisissable Julien Sprunger, devenu en quelques mois le meilleur attaquant helvétique du circuit. Sans oublier la révélation Andrei Bykov et les confirmations de Benjamin Plüss et Shawn Heins.

Reste à savoir comment Gottéron va gérer les play-off. Pur outsider face au grandissime favori du CP Berne, l'équipe sera-t-elle victime de la décompression, après avoir atteint son objectif principal?

«C'est l'un de nos soucis, reconnaît Julien Sprunger. Il ne faut surtout pas se reposer et se dire que ce n'est pas grave si nous perdons 4-0.» Les Fribourgeois se motiveront en se rappelant qu'ils se sont imposés à deux reprises dans la capitale durant l'hiver.

Un autre pari

Le pari est d'un autre genre au bout du lac. Ge/Servette est certes un habitué des play-off, où il n'a fait défaut qu'à une reprise depuis son retour en LNA en 2002, mais à son tableau de chasse ne figure qu'une seule série remportée. C'était en 2004, face à Ambri.

Quatre ans plus tard, les Genevois retrouvent l'étiquette de favori. «Je préfère cette situation à celle d'outsider, clame Chris McSorley, qui refuse d'entendre que son groupe n'est pas adapté aux play-off. Parmi les équipes à petit budget, nous sommes clairement celle qui accomplit sur la longueur les meilleurs résultats.»

Les Grenat partent avec les faveurs des pronostics, mais chacun s'attend à une série plutôt serrée face à Rapperswil-Jona, 7e de la saison régulière, mais 2e si l'on se fie aux matches disputés en 2008. Depuis l'arrivée de Morgan Samuelsson à sa barre, la phalange saint-galloise, à défaut d'enchanter les foules, a atteint son rythme de croisière. Sera-ce suffisant pour inquiéter Ge/Servette?

Aux Vernets, les ambitions n'ont jamais été tues depuis le début de la saison. «Nous voulons aller très loin cette saison», répète à l'envi le capitaine Goran Bezina depuis septembre. Jusqu'à présent, les faits lui ont donné raison. S'appuyant sur le meilleur quatuor d'étrangers de LNA (Aubin, Kolnik, Law, Vigier), sur une défense équilibrée et un système de jeu qui brouille les pistes, Ge/Servette semble armé pour faire face aux nouvelles responsabilités sur ses épaules.

swissinfo, Jonathan Hirsch

Play-off et play-out

Les huit équipes les mieux classées à l'issue du championnat régulier disputent dès jeudi les séries des play-off pour le titre au meilleur des sept matches :

Berne (1er) affronte Fribourg Gottéron (8e)
Genève Servette (2e) affronte Rapperswil
Kloten Flyers (3e) joue contre Zurich Lions (6e)
Zoug (4e) joue contre Davos (5e)

Les quatre équipes situées sous la barre disputent les play-out et le perdant jouera sa place au sein de l'élite contre la meilleure équipe de LNB :

Lugano (9e) affronte Bâle (12e)
Langnau Tigers (10e) joue contre Ambri (11e)

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×