Bruxelles coupe les vivres aux ONG suisses

Depuis le début de l’année une dizaine d’ONG humanitaires suisses, dont Caritas, Médecins sans frontières ou Terre des hommes se voient privées de plus de 50 millions d’euros d’aides de l’UE. Officiellement, la décision n’a rien de politique.

swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 3 février 2019)
Les ONG suisses se verront freinées dans leur action sur le terrain, célébrée ici par l'expo "Destins en Mains" à Genève. Martial Trezzini/Keystone

L’Union européenne dépense chaque année des milliards pour l’aide humanitaire dans les zones de catastrophe. Jusqu’ici, en vertu d’une convention, les ONG suisses pouvaient postuler pour obtenir des fonds européens dans ce domaine. Pour elles, c’est une manne non négligeable: l’année passée, les organisations concernées ont ainsi reçu plus de 50 millions d’euros.

Alors pourquoi ce revirement? Selon la radio publique alémanique SRF, il serait lié au Brexit, et les ONG britanniques auraient reçu la même lettre que les Suisses. Interrogée par plusieurs journalistes, dont la correspondante de la RTS Isabelle Ory, la porte-parole de la Commission européenne Mina Andreeva a pourtant démenti lundi qu'il s’agisse d'un acte «punitif» lié aux négociations laborieuses sur un accord-cadre entre la Suisse et l'Union européenne.

 


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article