Le ministre de la Défense de retour aux affaires

Samuel Schmid se remet bien de son ablation de la vésicule biliaire. Le chef du département fédéral de la Défense, de la Protection de la population et des Sports, sera de retour aux affaires mardi, notamment pour y défendre son programme d'armement en commission parlementaire.

Ce contenu a été publié le 10 novembre 2008 - 11:07

Lundi, le ministère annonce que Samuel Schmid participera à la séance de la Commission de la politique de sécurité du Conseil national (Chambre basse). Il s'agira pour lui de convaincre les députés de voter le programme d'armement 2008.

Refusée une première fois en plénum par une alliance de circonstance entre la gauche et l'UDC (droite nationaliste, l'ancien parti de Samuel Schmid), cette liste d'achat à 917 millions de francs avait ensuite passé facilement la rampe du Conseil des Etats (Chambre haute). Elle doit donc revenir au Conseil national, qui pourrait l'envoyer à la corbeille s'il persiste dans son refus.

Et mercredi, Samuel Schmid participera à la séance hebdomadaire du Gouvernement. Souffrant de douleurs abdominales, il avait dû être transporté d'urgence mercredi dernier à l'Hôpital Salem à Berne. Les examens sanguins ont révélé une inflammation aiguë de la vésicule biliaire. Le ministre, âgé de 61 ans, s'est fait retirer l'organe nécrosé vendredi matin, sous narcose complète. Il a quitté l'hôpital dimanche.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article