Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Qui peut battre Roger Federer à Wimbledon?

Le Suisse sera au service dès lundi sur le gazon anglais.

(Keystone)

Le numéro un mondial se sent comme à la maison dans le sud-ouest londonien où il s’élance lundi dans la peau du grandissime favori à sa propre succession.

La trajectoire du roi du gazon évoque de plus en plus celle de l’illustre Pete Sampras, référence en la matière.

Numéro un mondial, double tenant du titre et, surtout, grand favori à sa propre succession: Roger Federer sera l’homme à battre aux Internationaux de Grande-Bretagne qui débutent lundi. Avec, d’emblée, honneur au Bâlois qui, selon une tradition ancestrale, aura l’honneur de faire l’ouverture sur le central, face au Français Paul-Henri Mathieu.

L’échec de Roland-Garros appartient déjà au passé. A Wimbledon, Federer est dans son jardin, comme seuls quelques rares autres champions des temps modernes l’ont été avant lui.

Bjorn Borg, quintuple vainqueur de 1976 à 1980, Boris Becker, sacré à trois reprises (1985, 1986, 1989) et qui avait fait du court central son salon privé et, bien sûr, Pete Sampras, recordman absolu avec ses sept victoires en huit ans (1993 à 2000, avec une parenthèse en 1996).

«Wimbledon, c’est l’endroit que je préfère à tous les autres», reconnaît Federer, s’acclimatant parfaitement au microcosme ambiant, tout empreint de traditions et de verdure. «Quand je viens ici, je me sens comme à la maison», poursuit-il.

Un objectif majeur

Comme pour ses illustres prédécesseurs, le Bâlois fait du rendez-vous londonien son objectif majeur. Dès le début de l’année, ne relevait-il pas que son but numéro un en 2005, «c’était de remporter un nouveau Wimbledon?».

S’il y parvenait, Federer égalerait les performances de Borg et Sampras, seuls champions à s’être imposé au moins trois fois consécutivement. «Le palmarès de Sampras, je le prends, même sans Roland-Garros», lâchait récemment le Suisse, dont les parallèles avec le meilleur tennisman des années 90 sont toujours plus frappants.

A croire que les amateurs de tennis ont bel et bien assisté à une passation de pouvoir en juin 2001, lorsque le jeune Federer, alors outsider, avait mis un terme à la suprématie de Pete Sampras à Wimbledon, prenant le dessus en huitième de finale.

Reste juste à espérer que les comparaisons ne sont pas poussées à l’extrême. C’est en effet en 1996, date de son unique accession en demi-finale de Roland-Garros que Pete Sampras avait été éliminé prématurément trois semaines plus tard à Londres, tombant sous les missiles du futur vainqueur, Richard Krajicek.

Depuis trois ans, le patron actuel du tennis mondial a fait du gazon la surface où il domine encore plus ses rivaux. Roger Federer demeure sur une série de 29 succès consécutifs sur l’herbe. En réalisant un sans-faute à Wimbledon (7 victoires), il se rapprocherait de la barre des 41 parties victorieuses de Bjorn Borg.

En pleine confiance

A priori, le numéro un mondial a retrouvé toutes ses sensations. Voici deux semaines, il a remporté pour la 3e année consécutive le tournoi sur gazon de Halle. «Je suis en forme, et plein de confiance», lâche-t-il.

Habité par la sérénité, Roger Federer l’est certainement. Dominateur du circuit ATP, reléguant ses poursuivants immédiats à au moins 3000 points, vainqueur en 2005 de 7 tournois déjà (dont trois Masters Series, à Indian Wells, Key Biscayne et Hambourg), le Bâlois n’a mordu la poussière qu’à trois reprises cette année. Mais par deux fois dans les épreuves du Grand Chelem, à chaque fois en demi-finale (Safin à Melbourne, Nadal à Roland-Garros).

La preuve qu’aucun champion, aussi brillant soit-il, n’est à l’abri d’une mésaventure. Federer sait garder les pieds sur terre, et encore plus sur le gazon...

swissinfo, Jonathan Hirsch

Faits

Wimbledon 2005 commence ce lundi pour s’achever le 3 juillet
Double tenant du titre, le Suisse Roger Federer en est le grandissime favori
Quatre autres joueurs helvétiques participent à ce tournoi: George Bastl¸ Stanislas Wawrinka, Patty Schnyder et Emmanuelle Gagliardi

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.