Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Rationalisation L’hôpital de Saanen disparu, mais pas oublié

L’hôpital de Saanen desservait le district du Saanenland dans l'Oberland bernois depuis plus d'un siècle, jusqu'à sa fermeture en 2012. Deux ans plus tard, le site est inexploité. Un sentiment d'injustice prévaut encore dans la région.

Le téléphone de nuit de l'hôpital, silencieux depuis deux ans

(swissinfo.ch)


Le Doris Kaffestube, un café au cœur du village de Saanen, est le point de rencontre presque quotidien d’un groupe de vieux amis qui prennent un verre avant de déjeuner ensemble. Lorsque le sujet de l'hôpital est mis sur la table, l'humeur joyeuse laisse place à l’indignation.

«C'est une honte, se plaint une cliente. Je suis vraiment en colère parce que la façon dont les choses ont évolué n'est pas acceptable pour la région. »

Elle souligne la qualité des soins prodigués à Saanen. Presque tout le monde garde de bons souvenirs de l'hôpital. Un homme se rappelle l’ablation de son appendice à l’âge de dix ans: «Vous ne pouvez pas imaginer de meilleurs soins.»

Aujourd’hui, les gens craignent de ne pouvoir atteindre l'hôpital à temps en cas d'urgence médicale.

«L'hôpital de Saanen nous donnait un sentiment de sécurité», témoigne calmement une femme âgée.

L’institution médicale de Saanen a été construite en 1905, la même année que la première remontée mécanique dans la région. L’hôpital a également soigné les touristes malchanceux qui ont eu des accidents sur les pistes de stations de ski de la région, comme Gstaad et Saanenmöser. En haute saison, la population passe de 10’000 à 30’000 résidants.

Le Saanenland a perdu la bataille face à l’hôpital de Zweisimmen, à 17 kilomètres dans la vallée voisine. Les deux hôpitaux étaient affectés par le vieillissement des locaux et la baisse du nombre de patients. La première idée était de fusionner les deux centres sur un site vierge dans un endroit à mi-chemin entre les deux villages.

Au final, c’est le canton de Berne qui a tranché. Les hôpitaux de Saanen et de Zweisimmen sont  passés sous la coupe de Spital STS AG, l'une des sociétés régionales mises en place par le canton de Berne au début des années 2000. Et ce dans le cadre d'un processus de restructuration des hôpitaux régionaux.

La désillusion est particulièrement forte concernant la maternité.

Presque tous les enfants du Saanenland sont nés à l'hôpital de Saanen. Aujourd’hui, Zweisimmen planifie de fermer sa maternité. Les femmes enceintes devront se rendre à Thoune pour accoucher. 

«Essayez de conduire de Gstieg ou Lauenen à Thun avec une femme au bord de l’accouchement. Il faut une heure et quart pour y arriver. N'importe qui peut comprendre ce qui pourrait arriver», lance une femme consternée en secouant la tête.


Traduit de l'anglais par Frédéric Burnand, swissinfo.ch

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.