Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Record d'interventions de la Rega en montagne

Cet été, la Rega est souvent mise à contribution. (Photo Rega)

La Rega, la Garde aérienne suisse de sauvetage, n'a jamais été autant sollicitée qu'en juillet 2006, avec un nombre record de sauvetages en montagne.

La société de sauvetage confirme qu'elle a engagé 187 interventions, soit 48 de plus qu'en juillet 2003. Motif: le beau temps.

La splendide météo de ce mois de juillet 2006 a attiré d'innombrables randonneurs. Du coup, les chutes et les situations de détresse se sont multipliées, et donc les interventions – 86 cas – de la Rega.

Par ailleurs, 61 personnes ont été accidentées en haute montagne, 34 en pratiquant l'escalade et 4 le vélo de randonnée.

Ce sont donc les activités de loisirs et non pas les chutes de pierres et autres conséquences du réchauffement climatiques qui expliquent cette augmentation, a précisé Gery Baumann, confirmant une information de la «Mittelland Zeitung». Le porte-parole de la Rega a précisé que le précédent record remontait à juillet 2003, année de grande canicule.

De janvier à juillet, la Rega a totalisé 390 engagements, contre 403 durant la même période en 2003. Cette différence s'explique essentiellement par un mois de juin nettement plus beau il y a trois ans.

Mais la Garde aérienne suisse de sauvetage précise que la gravité des cas est stable et que, en montagne, une simple jambe cassée exige très souvent l'intervention d'un hélicoptère.

Les chutes de pierre aussi

Ce que confirme de son côté Bernhard Vogel, patron d'Air Zermatt, toujours dans la «Mittelland Zeitung». Et d'ajouter que certains incidents sont clairement imputables à la fonte du permafrost.

Mais les effondrements rocheux ont toujours existé, provoqués par la fonte du permafrost en montagne. La grande différence est qu'ils se produisent maintenant aussi en altitude, où ils étaient encore rares il y a quelques années.

Ces dernières semaine déjà, divers experts ont mis en garde contre un danger accru de chutes de pierres, dues aux températures élevées.

Les roches ne sont plus maintenues par une couche de glace solide. S'il n'y a plus de réel rafraîchissement pendant la nuit, une randonnée en montagne peut présenter un risque accru même en début de matinée.

Planifier les randonnées

Pour cette raison, le Club alpin suisse (CAS) recommande aux randonneurs et alpinistes de bien se préparer avant d'aller en montagne, par le biais par exemple d'informations recueillies sur internet, auprès des cabanes ou des guides locaux.

La préparation d'une randonnée est essentielle, souligne Bruno Hasler, guide de montagne et chargé de formation auprès du CAS.

Celui-ci a également adapté certaines voies aux nouvelles conditions, comme l'accès au Piz Bernina. Si certaines routes sont devenues plus difficiles, les conditions générales dans les Alpes restent cependant tout à fait acceptables.

Les voies qui étaient déjà à risque le sont devenues encore plus, notamment les parois nord au-dessus de 3000 mètres. Il n'existe toutefois que très peu de routes classiques passant par des parois nord, relève Bruno Hasler. Il s'agit de tours extrêmes qui sont de toute manière inaccessibles pour 95% des alpinistes.

swissinfo et les agences

En bref

- Créée en 1952, la Rega, ou Garde aérienne suisse de sauvetage, est une fondation indépendante d'utilité publique, membre corporatif de la Croix-Rouge suisse. Elle emploie aujourd'hui 270 collaborateurs.

- Outre les interventions (primaires) sur le lieu de l'accident, elle fait des transferts de patients d'un hôpital à un autre et des transport d'organes, de produits sanguins, de médicaments ou spécialistes.

- Basé à l'aéroport de Zurich-Kloten, le Centre Rega abrite la centrale d'intervention, la base de trois avions sanitaires et un atelier d'entretien.

- 10 bases sont réparties de sorte que n'importe quel lieu d'intervention soit accessible par hélicoptère dans les 15 minutes.

Fin de l'infobox

Faits

Nombre d'interventions en 2005: 12'385
Dont 8'998 en hélicoptère, dont 657 en montagne
Chiffres d'affaires 2005: 127 millions de francs
Bénéfice: 33,8 millions de francs
Nombre de donateurs: 1,947 million

Fin de l'infobox


Liens

×