Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Revers pour Daniel Affolter dans l'affaire Kuoni

Daniel Affolter, le président en difficulté du conseil d'administration de Kuoni.

(Keystone)

Les autorités zurichoises ont rendu une première décision dans le bras de fer qui oppose le président du conseil d'administration, Daniel Affolter, à la majorité de ses collègues et à la direction du voyagiste suisse. Avantage, pour l'instant, aux administrateurs rebelles.

C'est en vue de l'assemblée générale de Kuoni, qui se déroulera mardi prochain, que l'administration cantonale zurichoise, en tant qu'autorité de surveillance des fondations, a rendu vendredi sa décision, qualifiée, dans le communiqué publié à cette occasion, de «mesure provisionnelle».

Une décision qui revient à restreindre la liberté d'action de la fondation Kuoni-Hugentobler, présidée par Daniel Affolter, et qui contrôle un quart des voix. La fondation devra en effet, lors de l'assemblée générale, soit soutenir les propositions du conseil d'administration, soit s'abstenir.

Les autorités, qui ont été saisies d'une plainte de la direction et de cinq des huit administrateurs du groupe Kuoni contre le conseil de fondation, justifient la mesure prise par le fait que la controverse entre la fondation et le conseil d'administration pourrait nuire gravement à l'entreprise. Elles ajoutent que pour l'instant «seul le conseil d'administration jouit de la confiance de la direction, restée intacte».

swissinfo


Liens

×