Riviera rejoint Fribourg et les Geneva Devils

Charrière (no 4) et Riviera ont survolé les débats à Lucerne. Keystone

Seules trois équipes ont fait le plein à l'issue de la 2e journée du championnat de LNA de basketball. Fribourg Olympic, vainqueur de Carouge, les Geneva Devils, victorieux de Boncourt et Riviera, qui a battu Reuss Rebels dimanche, occupent le haut de l'affiche.

Ce contenu a été publié le 23 septembre 2001 - 20:25

Riviera a pris la première place du championnat à la suite de sa victoire 73-64, à Lucerne, face aux Reuss Rebels. Remplaçant de son compatriote Knight blessé, l'Américain Herb Johnson fait encore les beaux jours du club vaudois. Avec ses 21 points, le pigiste de luxe du club de la Riviera - qui avait annoncé son retrait de la compétition - s'est tout simplement montré le plus adroit de sur le parquet lucernois.

Fribourg s'impose

Privé de l'international suisse Pierre-Antoine Seydoux blessé, Fribourg Olympic a été malmené l'espace d'une première période pour finalement battre Carouge (79-75). Le leader du championnat a regagné la pause avec trois points d'avance. Dans les dernières minutes de la partie, les Fribourgeois ont assuré leur victoire grâce aux lancer-francs de Valis et Ceresa.

Brooks sauve les Devils

Comme Fribourg, les Geneva Devils ont connu un début de rencontre difficile avant de battre Boncourt sur son parquet (77-70). Le Canadien Channer, auteur de 33 points a longtemps porté à bout de bras son équipe avant que la formation de Bullock ne passe l'épaule durant la troisième période. Avec ses 28 points, l'Américain Brooks a joué dans le même registre que le Canadien de Boncourt.

Lugano redresse la tête

Après son faux pas lors de la première journée face aux Devils, Lugano a redressé la tête. Le champion de Suisse s'est imposé face à Olympique Lausanne (105-64). Avec 23 points, l'international suisse Sassella s'est chargé de crucifier l'équipe de Jon Fergusson.

Première victoire pour Nyon

Nyon a cueilli sa première victoire de la saison en battant Monthey (88-81). Les Valaisans, privés de Vittoz et Yann Mrazek blessés, possédaient pourtant huit points d'avance à la pause avant que la situation ne leur échappe. A noter que le Canadien Kapetanovic et le Bosniaque Aleksic ont contribué à part égal au succès des Vaudois.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article