Roger Federer: Bâle accueille son héros

De retour à Bâle, Roger Federer s'est adressé à ses fans depuis le balcon de l'Hôtel de Ville. Keystone Archive

Environ 3000 fans ont accueilli lundi à Bâle le triple vainqueur de Wimbledon. La réception a eu lieu au centre-ville, où le FC Bâle célèbre ses titres.

Ce contenu a été publié le 04 juillet 2005 - 21:41

Pour le président de la Confédération, Roger Federer est un ambassadeur du sport et de la Suisse.

«La Suisse est fière de toi!» C’est avec ces paroles que le président de la Confédération – et ministre du Sport – Samuel Schmid a félicité téléphoniquement Roger Federer pour son troisième titre sur le gazon de Wimbledon.

Avec sa personnalité, Roger Federer est un ambassadeur exemplaire du sport et de la Suisse, a encore ajouté Samuel Schmid. Dans son éloge, le président de la Confédération a aussi associé la famille du tennisman et toute l’équipe qui a contribué à «cette carrière sportive exceptionnelle».

Sur la place centrale

La cité de Bâle a organisé une fête en l’honneur de Roger Federer. Une foule de 3000 personnes y attendait son héros sur la Marktplatz, une place située au centre de la cité rhénane. Il y a été accueilli par le président du gouvernement de Bâle-Ville et par celui du gouvernement de Bâle-Campagne (le demi-canton où il réside).

Le champion a également été salué par quelques footballeurs du FC Bâle, un club dont Roger Federer est un ardent supporter. Le capitaine du club Murat Yakin lui a remis un soulier d'or.

Le numéro un du tennis mondial a déclaré devant les milliers de supporters présents avoir toujours rêvé de se tenir sur le balcon de l'Hôtel de ville. Il s'est réjoui de pouvoir fêter sa victoire en compagnie de sa famille et de ses amis.

«Je ne savais pas s’il y aurait quelques centaines de personnes ou beaucoup plus», a confié Roger Federer sur les ondes de la télévision alémanique. Le fait que la fête ait eu lieu juste après la victoire a contribué au succès populaire.

«Lors de mes deux autres victoires, je n’avais pas pu revenir directement à la maison, car je devais disputer d’autres tournois dans le monde», a rappelé Roger Federer. Celui-ci a également indiqué ne pas s’être encore rendu complètement compte de l’exploit dont il a été l’auteur.

«En jouant cette troisième finale, je pensais qu’il était déjà assez incroyable d’en être arrivé là», a déclaré le joueur.

Dans le libre des records

Avant Roger Federer, seuls Björn Borg et Pete Sampras étaient parvenus à s’attribuer trois victoires de suite sur le gazon de Wimbledon. Le succès de dimanche a en outre permis à Roger Federer d’éloigner le souvenir de ses récentes défaites dans les demi-finales des Open d’Australie et de France.

Certains commentateurs n’avaient d’ailleurs pas hésité à spéculer sur la fin prochaine de l’invincibilité de Roger Federer. Mais cette nouvelle victoire à Wimbledon redonne de l’éclat à son étoile.

«S’il n’a pas de problème de santé et s’il maintient sa motivation haute, il pourrait devenir le meilleur joueur de tous les temps», a ainsi déclaré l’ancien champion allemand Boris Becker sur les ondes de la BBC. Autre triple vainqueur de Wimbledon, John McEnroe reconnaît en Roger Federer le plus grand talent naturel qu’il n’ait jamais vu.

swissinfo et les agences

Faits

Dimanche à Wimbledon, Roger Federer a battu en finale le numéro 4 mondial, l’Américain Andy Roddick, sur le score de 6-2, 7-6, 6-4.
C’était sa 3ème victoire consécutive sur le gazon londonien.
Trois mille personnes ont accueilli Roger Federer à son arrivée lundi à Bâle.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article