Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Roger Federer reste le roi de Bâle

Roger Federer a défendu victorieusement son titre sur ses terres.

(Keystone)

Roger Federer a défendu avec son succès son titre lors des Davidoff Swiss Indoors de Bâle. Dimanche, il s'est défait en final du Finlandais Jarkko Nieminen sur le score de 6-3 6-4.

Cette victoire permet au joueur suisse de terminer la saison 2007 en qualité de numéro un du tennis mondial, et ce pour la 4e fois consécutive.

Roger Federer ne pouvait pas rêver d'un plus beau scénario: conserver «son» titre des Davidoff Swiss Indoors à la faveur d'une victoire en finale sur Jarkko Nieminen (ATP 29) qui lui assure également le gain de la Race 2007, un classement dont Rafael Nadal fut le leader pendant de longs mois.

Grâce aux 50 points qui récompensent sa victoire à Bâle, Roger Federer ne peut plus être rejoint par l'Espagnol même si deux tournois d'importance, Paris-Bercy et le Masters de Shanghaï, entrent encore en compte pour ce classement.

Roger Federer termine ainsi une quatrième année de rang à la première place mondiale. Il a fait plus de la moitié du chemin de Pete Sampras, no 1 mondial pendant six ans entre 1993 et 1998.

Au lendemain d'une demi-finale qui était bien celle de tous les dangers face à Ivo Karlovic (ATP 25), Roger Federer n'a guère tremblé pour remporter le 52e titre de sa carrière, son septième de l'année.

Un nouveau record d'affluence

Grâce, bien sûr, à l'engouement provoqué par la présence de Roger Federer, les Davidoff Swiss Indoors ont battu un nouveau record d'affluence avec 66'700 spectateurs sur l'ensemble de la semaine. Malgré tout, l'organisateur Roger Brennwald avoue avoir... tremblé samedi.

«Une finale Karlovic - Nieminen aurait quelque part fait... tache, avoue-t-il. Samedi, il n'y avait qu'un seul joueur capable de battre Ivo Karlovic: c'était Roger Federer. Roger est bien le Mozart du tennis!»

La demi-finale contre Ivo Karlovic fut, en effet, l'un des plus beaux matches jamais disputés à la Halle St-Jacques. L'opposition de style et l'extraordinaire sang-froid de Roger Federer dans les deux jeux décisifs ont permis au public de goûter à un spectacle d'une très grande qualité. Le Bâlois, qui n'a pas pu ravir une seule fois l'engagement du Croate, s'est imposé 7-6 7-6.

Avec sa faculté d'armer des aces à répétition, Ivo Karlovic est vraiment devenu cet automne l'un des joueurs les plus difficiles à manœuvrer. Son style de jeu demande à l'adversaire une concentration de tous les instants, une capacité aussi à évacuer toute de suite la frustration bien légitime que l'on peut ressentir.

Finale ratée pour Patty Schnyder

Quant à Patty Schnyder (WTA 17), elle devra encore patienter avant de glaner un onzième titre sur le Circuit WTA. Sevrée de trophée depuis son sacre de Cincinnati en juillet 2005, elle s'est inclinée 6-4 6-2 en finale à Linz face à la Slovaque Daniela Hantuchova (WTA 10).

Patty Schnyder, qui disputait sa deuxième finale de l'année après celle perdue face à Maria Sharapova à San Diego en août, avait pourtant pris le meilleur départ dans cette finale. Extrêmement appliquée dès les premiers échanges, elle réussissait le premier break dans le cinquième jeu et menait logiquement 4-2. Mais ensuite, sa baisse de concentration lui aura été fatale.

Demi-finaliste l'an dernier à Linz, Patty Schnyder ne va pas progresser dans la hiérarchie mondiale. La Bâloise, qui fêtera ses 29 ans le 14 décembre, a perdu huit places cette année pour se retrouver 17e. L'ancien numéro 7 mondial n'avait pas été aussi mal classée en fin d'année depuis la saison 2003, qu'elle avait bouclée à la 23e place.

Cette année, Patty Schnyder n'a enlevé que cinq matches face à des membres du top 10. Mais quatre se sont disputés dans des circonstances particulières: Martina Hingis (diminuée par ses douleurs à la hanche) à Berlin, Serena Williams (blessée aux adducteurs et contrainte à l'abandon) à Zurich puis Anna Chakvetadze (en panne de motivation et écrasée 6-1 6-0 en 39') et Marion Bartoli (fatiguée et diminuée par des douleurs à la jambe gauche) à Linz n'avaient en effet rien de foudres de guerre.

Son succès le plus probant est sans doute celui fêté en quart de finale à Rome, où elle s'était imposée 7-6 au troisième set face à Serena Williams qui était alors classée au 11e rang mondial.

swissinfo et les agences

En bref

Roger Federer (né en 1981) pointe de manière ininterrompue au premier rang du classement ATP depuis 2004.

En 2007, il a gagné sept tournois, dont trois du Grand Chelem.

La Fédération internationale de tennis l'a proclamé trois fois de suite joueur de l'année. Il a été également nommé sportif suisse de l'année en 2003, 2004 et 2006.

Depuis avril 2006, Roger Federer est par ailleurs ambassadeur de l'UNICEF.

Fin de l'infobox

SWISS INDOORS

Le tournoi de Bâle est actuellement le troisième plus important tournoi indoor du circuit. Dès 2009, il fera partie des vingt événements majeurs de l'ATP.

Les Swiss Indoors ont eu lieu cette année du 20 au 28 octobre. Les parties se jouent à guichets fermés. Le budget de la manifestation avoisine les 15 millions de francs et le prize money 1,5 millions.

Près de 1000 personnes travaillent à l'organisation du tournoi, qui dispose d'une couverture médiatique dans près de 70 pays. Plus de 70'000 spectateurs sont attendus durant la semaine.

Trois joueurs suisses ont remporté les Swiss Indoors: Michel Burgener en 1972, Jakob Hlasek en 1991 et Roger Federer en 2006 et 2007.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.