Sévère défaite des hockeyeurs suisses

Flavien Conne, auteur de l'unique but suisse. Keystone Archive

A six jours du tournoi olympique de Salt Lake City, la Suisse a subi un amer revers (4-1) lors du premier des deux matches tests contre la Slovaquie.

Ce contenu a été publié le 04 février 2002 - 14:42

Depuis qu'ils ont été pris en main par Ralph Krueger à l'été 1997, les joueurs helvétiques ont rarement été aussi nettement dominés dans un match international. A Boise, dans l'Idaho, les Slovaques ne leur ont pas laissé la moindre chance.

La simple lecture des statistiques - 45 tirs contre 21 en faveur des Slovaques - donne une idée assez exacte de la physionomie de cette rencontre. Et, en effectuant 41 parades, le gardien Lars Weibel a évité aux siens un échec encore plus sévère.

Paradoxe

Le plus étonnant dans ce match, c'est que la Suisse est parvenue à ouvrir la marque, par l'intermédiaire de Flavien Conne. Ensuite elle a longtemps tenu le score avant que la Slovaquie n'obtienne la juste récompense de ses efforts en inscrivant trois buts lors du dernier tiers-temps.

Autre paradoxe, le meilleur joueur helvétique a été l'un de ceux qui ne devraient même pas jouer à Salt Lake City, à savoir le gardien Lars Weibel, no 3 de la sélection derrière Aebischer et Gerber.

«Cette partie laissera des traces, mais c'est aussi bien ainsi. J'attends maintenant une réaction de la part de mes joueurs. Dès ce mardi», déclarait au terme de la rencontre Ralph Krueger.

Avant d'ajouter: «Nous avons commis un nombre incalculable de fautes lors de ce match, mais la plupart sont à mettre au compte de la fatigue.» Ses protégés n'avaient, il est vrai, pas tout à fait digéré le décalage horaire. Une excuse qui leur sera impossible d'invoquer dans six jours.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article