Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Satellites espions pour prisons secrètes

Dick Marty veut utiliser des méthodes d'espions contre la CIA.

(Keystone)

Le sénateur suisse Dick Marty veut recourir aux images satellites pour vérifier l'existence éventuelle en Europe de prisons secrètes de la CIA.

Dick Marty a été chargé par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) d'établir un rapport sur les allégations d'une ONG de défense des droits de l'homme.

Dans une note publiée vendredi à Strasbourg, Dick Marty indique qu'à l'aide des coordonnées géographiques précises qu'il a obtenues, il serait possible d'avoir des images satellite à haute définition (avec une résolution d'au moins 10 mètres), prises entre début 2002 et aujourd'hui.

En tant que rapporteur de la Commission des questions juridiques de l'APCE, le sénateur suisse a contacté à cette fin le Centre satellitaire de l'Union européenne à Torrejon, en Espagne.

Dick Marty cite les endroits précis que l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch suspecte d'abriter de tels centres de détention. Soit l'aéroport de Szymany, au nord-est de la Pologne, l'aéroport militaire Mihail Kogalniceanu, dans le sud de la Roumanie, ainsi qu'un autre aérodrome et la base militaire Fetesti dans le même pays. Les pays mis en cause ont démenti ces allégations.

Un véritable réseau


Dick Marty a été chargé début novembre d'établir un rapport sur les révélations du quotidien américain «Washington Post», selon lesquelles la CIA disposerait en Europe de l'Est d'un centre d'interrogatoire secret pour les membres présumés d'Al Qaïda, dans le cadre d'un réseau plus vaste de prisons secrètes.

«Il est clair que nous ne pouvons pas nous limiter à la seule question des 'prisons secrètes', mais qu'il faudra inclure celle de l'utilisation - ou de l'abus - d'infrastructures situées dans nos pays par les Etats-Unis, à des fins de détention illégale, même de courte durée», affirme le sénateur suisse.

Selon Human Rights Watch, 31 aéroports européens auraient vu transiter des prisonniers détenus illégalement par les services secrets américains. Dick Marty entend faire appel à Eurocontrol, une organisation européenne chargée de coordonner la gestion des flux de trafic aérien. Il espère présenter son rapport en session plénière en janvier prochain à Strasbourg.

swissinfo et les agences

Faits

Dick Marty est né en 1945 à Sorengo, dans le canton du Tessin.
Il est docteur en droit et travaille comme consultant juridique et économique.
Depuis 1995, il est membre de la Chambre haute du parlement fédéral. Il siège sous les couleurs du parti libéral-radical (centre droit) et est membre de plusieurs commissions.
Il siège également à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, dont il préside depuis le 7 novembre la Commission des questions juridiques et des droits de l'homme.

Fin de l'infobox

En bref

- Etabli en 1949, le Conseil de l'Europe est la plus ancienne organisation politique du continent. Il a son siège à Strasbourg, en France.

- Il regroupe 46 pays dont 21 Etats de l'Europe centrale et orientale. La Suisse en fait partie depuis 1963.

- Il s'agit d'une organisation distincte de l'Union européenne des 25 (UE).

- Toutefois, jamais aucun pays n'a adhéré à l'UE sans appartenir d'abord au Conseil de l'Europe.

- Le Conseil de l'Europe a notamment pour mission de défendre les droits de l'homme et la démocratie parlementaire.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.