Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Schaffhouse, plus féminin et plus à droite!

Le nouveau gouvernement cantonal: de gauche à droite, Heinz Albicker, Rosmarie Widmer Gysel, le président Erhard Meister, Ursula Hafner-Wipf, et Hans-Peter Lenherr.

(Keystone)

Le gouvernement cantonal schaffhousois comptera pour la première fois deux femmes et deux sièges UDC (droite dure).

Par ailleurs, on note parmi les objets de votation de ce dimanche, la réduction – acceptée - du parlement cantonal, de 80 à 60 députés.

Lors des élections de dimanche, l'Union démocratique du centre (UDC) a décroché un 2e siège au détriment de l'écologiste Herbert Bühl, qui n’a pas été pas réélu.

Avec 11’121 voix, celui-ci avait certes atteint la majorité absolue, mais il est devancé de peu par la socialiste Ursula Hafner-Wipf (11’731 voix) et l’UDC Rosmarie Widmer Gysel (11 228).

A noter que c'est la toute première fois que des femmes siègeront dans l'exécutif schaffousois.

Outre Mme Hafner-Wipf (55 ans), secrétaire, et Widmer Gysel (48 ans), spécialiste en finances, les sortants, l’UDC Erhard Meister et les radicaux (centre-droite) Hans-Peter Lenherr et Heinz Albicker ont été réélus.

Un glissement à droite s'est donc opéré au sein du gouvernement cantonal. L'UDC s'est emparé du seul siège à repourvoir, laissé libre par le directeur des finances, le socialiste Hermann Keller.

La participation a atteint 61,2 %.

Amputation du parlement

On élisait, mais on votait sur différents sujets également, ce dimanche dans le canton de Schaffhouse. Ainsi le peuple a décidé de réduire son parlement cantonal de 80 à 60 députés. L’initiative populaire le réclamant a été acceptée par 18’901 voix contre 8032.

Cette initiative avait été lancée par un comité bourgeois. Selon lui, les députés étaient trop nombreux. Quatre-vingt élus: cela représente un parlementaire pour 920 habitants contre un pour 1620 habitants en moyenne dans les autres cantons. Le gouvernement soutenait le projet estimant qu'un conseil plus petit travaillerait plus efficacement.

Mort du fonctionnaire et indexation automatique



D’autre part, le statut de fonctionnaire va disparaître du canton de Schaffhouse. L'indexation automatique des salaires a également fait long feu. La nouvelle loi sur le personnel de l'Etat était très controversée. Non pas parce qu'elle abolit le statut de fonctionnaire, mais parce qu'il supprime l'indexation automatique des salaires au renchérissement.

Le Grand Conseil déterminera dorénavant la masse salariale totale. Il y inscrira une somme pour des augmentations de salaires en fonction de la performance. La loi a été soutenue par 14’143 voix contre 11’863, au grand dam des associations du personnel et de la gauche.

Les citoyens schaffhousois ont également accepté par 18’865 voix contre 4348 une adaptation de la constitution concernant la surveillance des avocats. Dorénavant elle ne sera plus assumée par le tribunal cantonal, mais par une autorité mise en place par les avocats eux-mêmes.

La participation générale au scrutin a atteint 62,23%.

swissinfo et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.