Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Découverte du fameux chaînon manquant?

Une équipe internationale, comprenant des chercheurs zurichois, a trouvé une sorte d'hominidé inédite en Afrique du sud. La découverte éclaire une étape jusqu'ici inconnue de l'histoire de l'homme. Le nouvel hominidé pourrait en effet être l'ancêtre de l'homme le plus proche connu à ce jour, le fameux maillon manquant…

Baptisé «Australopithecus sebida», il a un appareil moteur plus proche de l'homo - le genre auquel appartient l'homme actuel - que toutes les sortes d'australopithèques connues jusqu'ici, indique l'Université de Zurich jeudi.

Peter Schmid, l'antropologue zurichois associé aux fouilles, est catégorique: L'«Australopithecus sediba» représente une forme de développement intermédiaire entre les petits hominidés qui vivaient plutôt dans les arbres et les hominidés qui ont commencé à vivre au sol, comme l'homo erectus.

Peter Schmid ainsi que ses collègues sud-africains, australiens et américains, décrivent dans la revue Science les deux individus – un adolescent et une femme - qu'ils ont pu reconstituer à partir des fragments de quatre squelettes trouvés au nord de Johannesbourg, en août 2008.

Sediba - dont les restes fossiles datent de 1,9 millions d’années - dormait vraisemblablement sur les arbres, par sécurité, selon Peter Schmid. Au sol, il se déplaçait sur ses deux jambes. C'est pourquoi ce nouvel hominidé pourrait être le maillon qui manquait jusqu'ici dans la chaîne de l'évolution entre les derniers australopithèques et les premiers homos.

Selon le directeur de la recherche, le paléoanthropologue Lee Berger, cela montre que le passage de l'australopithèque à l'homo s'est fait par petites étapes. Pour Peter Schmid, la découverte est exceptionnelle. «Il s'agit d'une nouvelle étape-clé dans l'histoire de l'humanité».

Jusqu'ici, les chercheurs ne disposaient que de quelques fossiles des hominidés ayant donné naissance à l'homo. «Une seule petite table suffisait pour les exposer», explique Lee Berger. Le grand nombre d'ossements découverts à Malapa change complètement la donne. Ce d'autant plus que les fouilles ne sont pas terminées.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×