Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'énergie solaire passe au stade supérieur

Le toit du stade est prêt à capter le soleil... quand celui-ci se montrera.

(Keystone)

Avec le nouveau Wankdorf, Berne dispose désormais de la plus grande centrale électrique solaire au monde installée sur un stade.

Les panneaux permettront d’alimenter 200 ménages, qui accepteront de payer leur courant entre quatre et cinq fois plus cher que celui produit par les forces hydraulique ou nucléaire.

Inauguration sous un ciel plus que maussade vendredi à Berne de la centrale solaire du Stade de Suisse, le nouveau Wankdorf.

Absent de la cérémonie, le président de la Confédération avait transmis un message pour l’occasion. Samuel Schmid, qui est également ministre des Sports, voit dans cette réalisation «un symble d'innovation et d'esprit d'initiative», ainsi qu’«un exemple de réussite technologique».

Il s’agit de la plus grande centrale solaire au monde intégrée à un stade. Le toit de l’édifice est recouvert de 5000 cellules solaires, sur une surface totale de 8000 m². Elle couvrira la consommation en électricité d'environ 200 ménages.

La production annuelle de 700’000 kWh pourrait être augmentée si la demande de courant était suffisante. Dans ce cas, les Forces motrices bernoises (FMB Energie SA) entameront la construction de la seconde étape, avec 4000 m² de surface supplémentaire. L'installation compterait alors près de 8000 modules solaires.

Le courant reste cher

Principal partenaire du Stade de Suisse, FMB Energie SA a ouvert un centre d'information et de réunion baptisé SOLEIL, qui surplombe le toit du stade. Cette plate-forme didactique, à 30 mètres du sol, permet aux visiteurs de découvrir l'installation ainsi que les autres formes d'énergie.

Le premier client de cette production d'électricité est le Stade de Suisse. Le courant produit ici est l'énergie solaire non subventionnée la moins chère de Suisse, affirme FMB Energie SA. Le supplément par kWh s'élève à 80 cts. Les clients peuvent l'acheter par tranche dès 50 kWh.

FMB Energie exploite déjà la plus grande centrale solaire du pays, à Mont-Soleil sur les hauteurs du Jura bernois. Sa production d'éco-courant sera toutefois dépassée par celle du Stade de Suisse. Le producteur bernois d'électricité exploite aussi la centrale nucléaire de Mühleberg.

Diminuer les coûts

Actuellement, un millième seulement de l’électricité produite en Suisse est d’origine solaire. Mais les spécialistes ont bon espoir de voir ce chiffre augmenter rapidement. Plus les installations seront nombreuses et plus leur coût diminuera.

Interrogé vendredi matin par Radio Suisse Romande La Première, le professeur Arvind Shah, de l’Université de Neuchâtel, a expliqué que le coût des cellules solaires était actuellement le principal frein à l’extension de cette technologie.

Avec son équipe, le professeur Shah travaille sur les couches minces de silicium (de l’ordre du micron), qui permettront, conjointement avec de nouvelles techniques de fabrication des cellules, de faire baisser les prix de moitié dans les années à venir.

Selon Arvind Shah, on pourrait arriver à une part de 10% d’électricité solaire dans 10 à 20 ans. D’ici la fin du siècle, le professeur prévoit même une production de 50% d’électricité «verte»: solaire, éolienne et par biomasse.

Un complexe multifonctionnel

Quant au Stade de Suisse, il ne s’agit pas seulement d'un stade de football mais d'un complexe multifonctionnel conjuguant sport, culture, conférences, loisirs et travail. Les promoteurs comptent accueillir entre 3,5 et 4 millions de visiteurs par année.

Le football ne permet en effet plus à lui seul de rentabiliser un tel complexe. La cérémonie d’ouverture est prévue le 31 juillet, juste avant les célébrations de la Fête nationale à Berne, qui auront également pour cadre le nouveau Wankdorf.

swissinfo et les agences

Faits

L’installation solaire du Wankdorf est la plus grande de Suisse.
8000 m2 pour 5000 panneaux solaires produiront 700'000 kWh par an.
Elle a coûté 7 millions de francs et couvrira les besoins de 200 ménages.

Fin de l'infobox

En bref

- Aujourd’hui un millième seulement de l’électricité produite en Suisse est d’origine solaire.

- En l’état actuel de la technologie, il faudrait 8000 stations comme celle du Wankdorf pour égaler la puissance de la centrale nucléaire de Leibstadt.

- Pour couvrir la demande totale d’électricité de la Suisse, il faudrait 500 km2 de panneaux solaires, soit deux fois la surface du canton de Genève, ou la moitié des toits du pays.

- Le coût de l’électricité solaire est actuellement quatre à cinq fois plus élevé que celui de l’électricité hydraulique ou nucléaire. Ses promoteurs comptent voir baisser les prix grâce à des capteurs plus puissants et à l’extension du nombre des centrales.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.