Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La télévision s'invite dans votre poche

La télévision quitte le salon pour s'installer sur les téléphones mobiles.

(swissinfo.ch)

Après les jeux, la musique et les photos, voici venu le temps de la vidéo sur téléphone mobile. Les appareils UMTS permettent de recevoir la télévision en direct.

Et le marché mise déjà sur la nouvelle technologie DVB-H pour améliorer la qualité et séduire les abonnés.

C'est la nouvelle marotte qui passionne le secteur des télécommunications. Avec le lancement de la téléphonie mobile de la troisième génération (UMTS), la télévision est apparue sur les écrans des appareils 3G.

Les trois opérateurs mobiles suisses proposent à leurs clients une trentaine de chaînes de TV live, pour autant que ceux-ci disposent d'un appareil de la troisième génération ou d'un modèle supportant la norme Edge qui permet un débit plus rapide des données.

Les tarifs sont de 1,50 franc pour une heure, 4 francs pour 24 heures et 16 francs pour un mois chez Swisscom et Orange, alors que ce service est gratuit chez Sunrise jusqu'à fin février 2006.

Swisscom annonce qu'environ un tiers de ses quelques 100 000 clients qui possède un appareil UMTS ou Edge visionnent au moins une fois par semaine la TV ou un clip.

Sur le mini écran d'un mobile, si le signal UMTS est bon, la qualité de l'image d'un programme TV est excellente. Mais dès que l'utilisateur se déplace rapidement ou se trouve dans une zone mal couverte par la 3G, l'image est saccadée. Même constat négatif si l'on visionne une émission sur le "grand" écran d'un assistant numérique (smartphone).

Bref, pour l'heure, cette télévision qui se range dans la poche est surtout pratique pour regarder en déplacement de brèves séquences du type téléjournal, clips musicaux ou résumé sportif.

Nouvelle norme

Mais la convergence TV-téléphone va au delà de l'UMTS. Le fabricant finlandais Nokia va commercialiser, mi 2006, le N92, un téléphone mobile avec la norme DVB-H qui est une extension de la TNT, la technologie déjà utilisée pour la diffusion terrestre des signaux de télévision numérique.

Contrairement à l'UMTS, qui diffuse la télévision en direct par streaming, la technologie DVB-H est basée sur le même principe que la télévision de salon et n'a plus rien à voir avec les télécommunications.

L'UMTS réserve un canal exclusif à chaque abonné qui se connecte, qu'il s'agisse d'une communication vocale ou d'une vidéo. Le client doit à chaque fois connecter son mobile pour recevoir la TV. Ce principe, dit "point à point", ne supporte qu'un nombre limité de liaisons simultanées.

En revanche, le réseau de télédiffusion DVB-H fonctionne en mode "point-multipoint", c'est-à-dire qu'un programme transmis en continu depuis une antenne est disponible pour tous les utilisateurs. C'est le même principe de la radio qui peut être captée partout simplement en allumant son poste.

Un marché prometteur

La télévision numérique terrestre mobile concernera divers supports avec des écrans installés dans les transports publics ou dans une voiture.

La plupart des grands opérateurs européens, dont Swisscom, sont en train de tester le DVB-H. Nokia estime que cette norme pourrait compter 300 millions d'utilisateurs dans le monde d'ici un an.

Ce marché pourrait représenter 700 millions d'abonnés en Europe d'ici 2010 et engendrer un revenu estimé à 18 milliards d'euros.

Reste que pour l'heure la télévision mobile cherche ses marques. Où et quand les clients vont-ils regarder leur petit écran ? Combien sont-ils prêts à payer ? Quel services interactifs y associer ?

Le téléphone mobile ne supplantera jamais le grand écran du salon, surtout pour les films ou la retransmission complète d'un événements sportif.

La télévision mobile implique que de multiples acteurs (fabricants de téléphone, opérateurs mobiles, diffuseurs et régulateurs) se mettent d'accord sur les droits des émissions et le partage des revenus.

Sans oublier les problèmes, encore à résoudre, de la faible autonomie des batteries, des fréquences disponibles et de la construction de nouvelles antennes.

swissinfo, Luigino Canal

En bref

- DVB-H (Digital Video Broadcasting – Handhelds) est une norme permettant la réception d'un signal terrestre numérique par des téléphones portables, des récepteurs spécifiques, des organiseurs (PDA) ou des ordinateurs de poche équipés d'un récepteur DVB-H.

- La norme DVB-H (aussi appelée auparavant DVB-M ou DVB-X) est dérivée du standard DVB-T (Digital Video Broadcasting – Terrestrial), modifié pour permettre son utilisation par des terminaux portables (résolution moindre des images = plus de chaînes, 90% d'économie sur la consommation d'électricité, etc.).

Fin de l'infobox

Faits

UMTS (Universal Mobile Telecommunications System): norme de la 3e génération permettant actuellement des débits de 384 kbit/s. Lorsque cette technologie sera mature, la vitesse pourra atteindre 2 Mbit/s.
EDGE (Enhanced Data Rates for GSM Evolution): norme également dérivée du GSM offrant un débit intermédiaire entre le GPRS et l'UMTS.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.