Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le «Prix Nobel suisse» pour le chercheur finlandais Ari Helenius

Le biologiste Ari H. Helenius

Le Prix Marcel Benoist 2007 revient au biologiste finlandais Ari H. Helenius. Ce professeur de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich a été récompensé pour ses recherches en biologie cellulaire.

Volontiers qualifié de «Nobel suisse», ce prix est décerné depuis 1920. Le scientifique a été reçu lundi à Berne par le ministre Pascal Couchepin, président de la fondation Benoist.

Le biologiste finlandais Ari Helenius a reçu lundi à Berne le Prix Marcel Benoist 2007 d'un montant de 100'000 francs. Il est récompensé pour son rôle de pionnier dans l'étude des mécanismes moléculaires.

C'est en étudiant la façon dont certains types de virus arrivent à pénétrer à l'intérieur des cellules pour s'y reproduire qu'Ari Helenius a découvert des mécanismes physiologiques fondamentaux qui régularisent le mouvement des protéines à l'intérieur des cellules et assurent qu'elles sont acheminées en bon état là où elles doivent agir.

Lutte contre les maladies

Une compréhension des mécanismes qu'utilisent les virus pour pénétrer à l'intérieur des cellules permet d'envisager des moyens de bloquer cette pénétration et de prévenir ainsi les infections virales, précise la Fondation Marcel Benoist.

De même, la mise en évidence d'un système de contrôle de qualité des protéines nouvellement synthétisées par la cellule a aussi révélé que certaines maladies ont leur origine dans un dysfonctionnement de ces mécanismes.

C'est le cas par exemple de certaines formes de diabète et de la mucoviscidose, une maladie génétique relativement fréquente chez les Européens. Les travaux du professeur Helenius présentent donc un intérêt réel et direct pour la santé, souligne la Fondation.

Déjà plusieurs distinctions

Né en 1944 en Finlande, Ari Helenius a repris la chaire de biochimie à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) il y a dix ans, après avoir été professeur à l'Université de Yale, aux Etats-Unis, entre 1981 et 1997. Il a obtenu plusieurs distinctions scientifiques importantes, rappelle le DFI.

Le biologiste a été reçu lundi par le ministre de l'Intérieur Pascal Couchepin, président la fondation Marcel Benoist. Le chef du DFI transmettra la récompense au Finlandais le 29 novembre à l'EPFZ.

swissinfo et les agences

Prix Marcel Benoist

L'avocat Marcel Benoist était un membre de la haute bourgeoisie parisienne. Craignant une guerre entre la France et l'Allemagne, il avait transféré la majeure partie de sa collection et de ses affaires à Lausanne dès 1911.

Décédé en 1918, Marcel Benoist a légué la totalité de ses avoirs en Suisse au gouvernement suisse. Son testament stipulait que le revenu de cette fortune devait servir à financer chaque année un prix récompensant le scientifique suisse ou domicilié en Suisse ayant fait la découverte ou l'étude la plus utile, particulièrement celles qui intéressent la vie humaine.

Distribué depuis 1920, le Prix Marcel Benoist constitue la plus ancienne récompense scientifique en suisse. On le qualifie volontiers de «Nobel suisse». Depuis 1997, le prix a été étendu aux sciences humaines et sociales.

Le prix est géré par la «Fondation Marcel Benoist pour l'encouragement des recherches scientifiques». Basée à Berne, elle est présidée par le ministre en charge du Département de l'Intérieur (en charge de l'éduction).

Fin de l'infobox


Liens

×