Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Nobel suisse pour un père de l'ordinateur quantique

Considéré comme le Nobel suisse et doté de 50'000 francs, le Prix Marcel Benoist a été décerné cette année au physicien Daniel Loss, récompensé pour ses travaux de pionnier sur la physique de l'ordinateur quantique. Ce professeur de physique théorique à l'Université de Bâle est âgé de 52 ans, indiquent le Département fédéral de l'intérieur (DFI) et la fondation Marcel Benoist.

Daniel Loss se consacre aux phénomènes quantiques des nanosystèmes magnétiques et électroniques. Il est l'un des plus grands experts dans les domaines de l'information quantique et de la physique du solide, selon le communiqué du Département fédéral de l'intérieur.

Avec ses collaborateurs, Daniel Loss a proposé dans une série de travaux innovants un concept permettant la réalisation d'un ordinateur quantique, c’est-à-dire un supercalculateur qui pourrait régler de manière efficace des problèmes considérés aujourd'hui comme pratiquement insolubles.

«Ces ont suscité un vif intérêt dans le monde entier, déclenchant une véritable avalanche d'expérimentations qui ont remarquablement confirmé ses théories», indique la DFI.

Directeur du «Center for Quantum Computing and Quantum Coherence (QC2)» à Bâle, Daniel Loss est également co-directeur du Pôle de recherche national (PRN) en nanosciences de l'Université de Bâle et a dirigé à plusieurs reprises le Département de physique.

Le Prix Marcel Benoist distingue chaque année depuis 1920 des scientifiques établis en Suisse pour l'importance de leurs travaux et l'incidence de ceux-ci sur la vie humaine. Le conseiller fédéral en charge du DFI Didier Burkhalter remettra au lauréat cette récompense le 25 novembre prochain à Bâle.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.