Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pour doper la formation et la recherche

Des réformes sont indispensables ces trois prochaines années pour la formation et la recherche, estime economiesuisse. Pour la Fédération des entreprises, il faut «améliorer la qualité et mieux tenir compte des résultats».

economiesuisse fixe trois priorités pour les années 2008 à 2011. Dans le domaine des hautes écoles, tout d'abord, les cantons «doivent se limiter à jouer leur rôle de propriétaire». Les universités doivent bénéficier d'une autonomie accrue leur permettant de choisir librement les enseignants.

De plus, la Fédération des entreprises est favorable à l'introduction au niveau du master de taxes d'étude variables en fonction des résultats. L'objectif est de récompenser les étudiants les plus performants et d'assurer une utilisation plus ciblée de l'argent public.

Enfin, economiesuisse estime qu'il faut regrouper les forces en matière de recherche et d'innovation. L'administration et les milieux politiques devraient «se mêler le moins possible du choix des thèmes de recherche» et laisser cette tâche au Fonds national et à la Commission de la technologie et de l'innovation.

L'Etat n'est pas en mesure de diriger et planifier l'innovation. economiesuisse propose donc que les pouvoirs publics mettent l'accent sur le transfert de connaissances et de technologies entre les hautes écoles et l'économie, spécialement en faveur des PME.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×