Première mondiale en chirurgie du cerveau

Un procédé mis au point à l'hôpital universitaire de Zurich permet d'effectuer des interventions chirurgicales au cerveau à l'aide d'ultrasons, sans ouvrir la calotte crânienne. Des patients ont déjà été opérés.

Ce contenu a été publié le 22 juin 2009 - 17:29

Alors que la technique des ultrasons focalisés de haute énergie (UFHI) est déjà utilisée depuis plusieurs années en gynécologie et pour lutter contre les cancers de la prostate, elle n'avait jusqu'à présent pas pu être transposée aux opérations du cerveau, a indiqué lundi l'Université de Zurich. C'est désormais chose faite grâce à Daniel Jeanmonod, Ernst Martin et leurs collaborateurs.

Lors d'une étude clinique entamée en septembre 2008, dix adultes ont subi des interventions de ce type. Toutes se sont déroulées sans complications et ont débouché sur un succès. Les opérations ont été effectuées sans narcose, sur des patients totalement conscients et de façon ambulatoire.

Les cobayes souffraient de douleurs neuropathiques, a précisé M. Martin à l'ATS. De tels maux apparaissent notamment chez les personnes tétraplégiques ou qui ont subi une amputation. Le cerveau ne recevant plus de signaux des membres, ses nerfs envoient des stimuli entraînant la douleur. Les ultrasons permettent de faire taire ces stimuli.

Les scientifiques zurichois espèrent pouvoir élargir le champ d'utilisation des ultrasons, par exemple aux tumeurs du cerveau ou aux attaques cérébrales.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article