Un Suisse au sommet de la recherche européenne

Dieter Imboden a été choisi pour présider la plateforme européenne qui regroupe les organisations nationales d'encouragement à la recherche. C'est la première fois qu'un Suisse occupe ce poste.

Ce contenu a été publié le 14 octobre 2008 - 11:22

Actuellement président du Conseil de la recherche du Fonds national suisse (FNS), ce professeur de physique de l'environnement à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) a été élu mercredi dernier à Vienne. Il entrera en fonction début 2009.

Dieter Imboden voit dans sa nomination la confirmation que «la recherche helvétique est considérée comme exemplaire à l'échelle internationale». Sa nomination à la présidence de EuroHORCs (European Heads Of Research Councils) est «un signal européen positif pour la recherche suisse», estime pour sa part le FNS mardi dans son communiqué.

Cette plateforme de politique scientifique créée en 1992 regroupe les responsables de plus de 40 organisations de recherche européennes. Elle a pour but de «permettre aux chercheurs de circuler librement, et aux découvertes scientifiques et technologies d'être échangées optimalement dans l'espace européen», selon le FNS, qui en est membre.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article