Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Senderos, vu de Santiuste en Espagne

De gauche à droite: Julien, Zorica, Mercedes, Philippe et francisco Diaz, à Genève.

Du côté de son père, c'est à Santiuste, village de la province de Guadalajara, que le défenseur international de la sélection suisse, Philippe Senderos, a ses racines. Francisco Diàz, natif de La Manche lui aussi, est un ami de la famille. Il évoque le père du célèbre footballeur.

Santiuste est un modeste village de la Sierra de Guadalajara, à 78 km de la capitale de La Manche (Guadalajara) et à 135 km de Madrid, dans la région de La Serranis, au nord-est de la province.

C'est à 17 ans que Julian Senderos, le père de Philippe, a décidé d'émigrer, son village lui offrant peu d'opportunités d'avenir. Il travaille d'abord à Madrid, dans l'hôtellerie, puis déménage à Londres et s'établit finalement à Genève. C'est là qu'il épouse Zorica Novkovic et que naîtront leurs deux fils.

Le courage, la détermination et l'ambition de Julian et Zorica seront des éléments clés de leur réussite. Ces valeurs, ils les ont transmises à leurs enfants et elles ont été cruciales pour le développement de leurs carrières sportives respectives: celle de Philippe, dans le football et celle de Julien, dans le basketball.

«L'esprit sportif»

Influencés par leurs parents, les deux frères ont pratiqué très tôt différents sports au cours de leur enfance genevoise: ski, natation, basket. Julian Senderos est un amoureux du sport depuis toujours et, tout jeune, «il était animé par le désir de se surpasser propre aux sportifs. C'est sa manière d'être», raconte Francisco Diaz.

«Le sport lui a donné la force de relever des défis et de construire son avenir. Un état d'esprit qu'il a aussi inculqué à ses enfants.»

Ceux-ci ont en effet hérité de l'esprit sportif de Julian qui, à plus de 65 ans, continue à faire du sport en salle et à courir plusieurs kilomètres par jour. Il a aussi entraîné des équipes de gamins, dont Philippe a fait partie.

«Intégration et sport»

Pour la famille Senderos, le sport a donc constitué un moyen idéal d'intégration dans la société helvétique. Le succès de Julien et Philippe, et tout particulièrement le fait de porter le maillot rouge, est source de fierté pour la famille.

Il y a quelque temps, l'image des deux frères a été utilisée sur des trams genevois pour la promotion des valeurs sportives et comme référence sociale pour la jeunesse suisse. Malgré l'importance qu'il accorde à ses racines espagnoles, «défendre les couleurs de la Suisse est, pour Philippe, ce qu'il y a de mieux», affirme Diaz.

«Visites en Espagne»

Philippe Senderos a fait un beau geste en donnant son premier maillot d'Arsenal – qui porte son nom et son numéro – à la mairie de Santiuste, où il fait figure de héros. Le souvenir que les habitants ont gardé de lui est celui du gamin qui venait passer ses vacances d'été avec ses parents.

La carrière de Senderos a enthousiasmé ses compatriotes, qui ont encadré le fameux maillot au club social de la municipalité.

«Enfants, les deux frères passaient tous les étés au village. Ils se sentent toujours très proches de leurs origines et suscitent là-bas beaucoup d'espoir. Bien que leur vie professionnelle et leurs obligations les empêchent de voyager autant que par le passé, ils viennent en Espagne aussi souvent que possible. La dernière fois c'était à l'occasion du Mondial, en Allemagne», explique Diaz.

Détail gastronomique: Senderos, qui voyage régulièrement sur la côte méditerranéenne, est un grand amateur d'omelette aux pommes de terre, de chorizo et de jambon de montagne ainsi que de la paella que cuisine sa mère... «Un pur délice», d'après Diaz!

swissinfo, Ivan Turmo à Guadalajara

Philippe Senderos

Date et lieu de naissance: Genève le 14 février 1985.

Position sur le terrain: défenseur central.

Clubs: Servette (2001-2003), Arsenal dès 2003 (premier match le 27 octobre 2004).

Equipe de Suisse: Champion d'Europe moins de 17 ans en 2002 et premier match avec l'équipe A le 26 mars 2005 à Paris contre la France (match nul 1-1), 24 titularisations et 3 but (fin 2007).

Philippe Senderos a fait partie de l'équipe de Suisse lors du Mondial en Allemagne.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×