Skier sous les eucalyptus

swissinfo.ch

«Cartes postales» de Suisses expatriés... Fabrice Rochat nous adresse son courrier de Brisbane, en Australie.

Ce contenu a été publié le 05 septembre 2002 - 13:43

Alors que la saison des sports d'hiver va bientôt débuter en Suisse, elle s'achève en Australie...

A Thredbo ou Perisher Blue, les skieurs s'adonnent à leurs dernières descentes dans la poudreuse avant de ranger les lattes au placard jusqu'à l'année prochaine.

Pendant ce temps dans l'hémisphère nord, les skis se font dépoussiérer et farter par des skieurs avides de glisse pour la saison à venir.

Et oui, même en Australie, mieux connue pour son climat chaud et ses longues plages de sable blanc, le ski se pratique depuis le début des années 1900.

D'abord introduit par un groupe d'Australiens avant-gardistes, il fut développé par la suite par des Européens fraîchement débarqués aux antipodes.

Le ski de descente et de fond sont maintenant des sports presque aussi populaire qu'en Europe.

Entre eucalyptus et wallaby

Un des meilleurs endroits réunissant les conditions climatiques et les remontées mécaniques se trouve dans les 'snowy mountains', «montagnes neigeuses», sur la frontière des Etats du Victoria et de la Nouvelle-Galles du Sud.

Il y a plusieurs stations de ski réputées comme Thredbo, Perisher Blue, Mont Buller et Mont Hotham, pour ne citer que les plus grandes.

Et saviez-vous que la surface enneigée en terre australe est plus vaste que la superficie totale de la Suisse?

Quelle surprise à l'arrivée du téléphérique de Mont Kosciusko (à 2228 mètres, la plus haute montagne du pays), lorsqu'on découvre le restaurant suisse 'Eagle Nest' perché à 1930 mètres d'altitude.

Et quel dépaysement de skier sous les eucalyptus, entre les traces fraîches laissées dans la neige par des 'rock wallaby' - sorte de kangourous des rochers, version miniature!

Sur les pistes, à part les touristes étrangers venus chercher la rigueur le l'hiver austral, la grande majorité des skieurs sont des Australiens des grandes villes de la Côte Est qui viennent passer un week-end ou une semaine à la montagne.

Après Salt Lake City, perspective Turin 2006!

Les deux premières médailles d'or australiennes dans l'histoire des Jeux Olympiques d'hiver furent gagnées à Salt Lake City en début d'année. Etonnement général.

La médaille d'or en patinage de vitesse a été décrochée de justesse par Steven Bradbury, alors bon dernier de la course, avant que tous les concurrents le précédant ne tombent à quelques mètres de l'arrivée.

Il fut dès lors nommé par la presse locale 'the accidental hero', le héros malgré lui. La seconde médaille fut remportée par Alisa Camplin en saut acrobatique, devançant Evelyne Leu, la Suissesse donnée favorite.

L'Australie n'a pas encore égalé le nombre de médailles d'or de la Suisse, mais elle s'y prépare activement pour Turin 2006!

swissinfo/Fabrice Rocat à Brisbane

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article