2007, véritable année des voyageurs

L'an dernier, les Suisses ont voyagé comme ils ne l'avaient plus fait depuis quinze ans. La bonne conjoncture économique, après des années de stagnation, a stimulé leurs envies d'évasion. Les trajets plus courts et les billets bon marché ont été très en vogue.

Ce contenu a été publié le 21 août 2008 - 14:12

C'est ce que montre une étude de l'Université de St-Gall sur le marché du voyage en Suisse, menée tous les deux à trois ans. L'année 2007 entrera comme une année record dans l'histoire du voyage en Suisse.

Neuf personnes interrogées sur dix (+11%) ont entrepris l'année passée au moins un voyage privé avec une nuit passée à l'extérieur. Les personnes qui ont le plus voyagé sont les citadins, les personnes vivant dans des petits ménages et celles disposant d'un bon revenu. Les familles nombreuses ne voyagent que rarement, voire pas du tout, en raison du manque d'argent.

Les voyages en Suisse demeurent les plus prisés. Ils ont toutefois perdu quelques parts de marché auprès des voyageurs, mais ils représentent encore 39%. Les Suisses ont en revanche davantage pris l'avion pour se rendre dans d'autres pays européens ou sur d'autres continents.

Selon l'étude, il n'est pas surprenant que les déplacements en avion aient connu une croissance de 7% par rapport à 2004. C'est la conséquence de l'offre accrue de compagnies aériennes à bas coûts. Le chemin de fer a pour sa part gagné un bon pourcent de parts de marché, alors que les voyageurs laissent de plus en plus leur voiture à la maison.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article