Navigation

Skiplink navigation

Autour du monde en 200 jours pour soutenir la participation populaire

Bruno Kaufmann, un ardent promoteur de la démocratie directe. Bruno Kaufmann
Ce contenu a été publié le 03 novembre 2017 - 08:55
swissinfo.ch/urs


Journaliste helvético-suédois, Bruno Kaufmann a entamé une tournée dans plus de 20 pays sur quatre continents, avec une première escale à Boston sur la côte est des Etats-Unis. Dans sa poche, un «Passeport Mondial pour la Démocratie Directe Moderne» et au bout de ses doigts des reportages qui seront publiés par swissinfo.ch.

La région du Pacifique est au centre de ce voyage de six mois, qui l'amènera vers des destinations aussi diverses que les Palaos en Micronésie, la Chine, le Japon, l'Australie, le Laos ou Hawaï.

Entre-temps, il voyagera également aux États-Unis, au Canada et dans plusieurs pays d'Europe, y compris sa Suisse natale et les pays scandinaves, où il vit depuis 1990. La tournée devrait se terminer à Halifax, sur la côte est du Canada, en mai prochain.

Au cours de cette tournée, il rencontrera des militants de la démocratie, des militants indépendantistes, des journalistes locaux, des moines bouddhistes, des expatriés suisses et même des chefs d'Etat.

swissinfo.ch

Signaler, informer et soutenir

Son objectif est de faire des reportages en plusieurs langues depuis ses nombreuses destinations en tant que «correspondant mondial de la démocratie» pour l’audiovisuel public suisse - la Société Suisse de Radio-Télévision, dont fait partie swissinfo.ch - et de soutenir les parties prenantes dans le processus démocratique au nom de l'ONG Democracy International.

Dans sa valise se trouve également le nouveau «Global Passport to Modern Direct Democracy», une brochure de 54 pages qu'il a récemment écrite pour une autre ONG, l'Institut international pour la démocratie et l'assistance électorale (IDEA), en coopération avec le ministère suisse des Affaires étrangères (DFAE). Le livret fournit des informations de base sur les outils de la démocratie participative.

«J'espère contribuer à rendre la démocratie un peu plus démocratique», explique l’auteur de 52 ans, en évoquant les motivations de sa tournée. «Mais je ne suis pas un missionnaire. Je rencontrerai des gens qui s'intéressent aux questions de démocratie dans leurs pays respectifs et qui pourraient être intéressés à obtenir de l'aide et faire partie de la communauté démocratique mondiale.»

Au fond de son esprit figure également le prochain Forum mondial sur la démocratie directe moderne, qui se tiendra à Rome en septembre 2018. Il se réjouit aussi de retrouver un ancien Premier ministre finlandais, Paavo Lipponen, une référence pour le journaliste: «Depuis des décennies – et sans permis de conduire – il parcourt la Finlande et le monde entier pour lutter pour la paix et la démocratie.»

swissinfo.ch publiera au cours des prochains mois une série de reportages de Bruno Kaufmann dans le cadre de sa couverture du thème de la démocratie directe.

La tournée mondiale de Bruno Kaufmann sur la démocratie est principalement financée par la Fondation suisse pour la démocratie, dont il est l’un des directeurs. Il est également soutenu par l’association Democracy International, people2power, IRI Europe et Direct Democracy Navigator.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article