Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Du fait des gratuits, les journaux sont davantage lus

Les journaux gratuits ont rapidement trouvé leur lectorat.

(Keystone)

Le taux de pénétration de la presse n’a jamais été aussi élevé en Suisse depuis 2000. La «faute» aux journaux gratuits surtout, incontestablement les organes les plus lus.

Selon une étude, «20 Minuten» a encore consolidé sa domination en Suisse alémanique alors que dans la partie francophone, «Le Matin bleu» prend d'entrée de jeu la tête.

D'après l'enquête de l'Institut de recherches et études des médias publicitaires (Remp) réalisée auprès de plus de 24’000 personnes, 91,6% de la population suisse de plus de 14 ans lit au moins un journal plus ou moins régulièrement et 92,6% au moins un magazine.

La pénétration nette totale des journaux enregistre ainsi le meilleur résultat depuis l'an 2000. Il y a six mois, elle atteignait 90,3%.

Cette progression est due à l'entrée dans les statistiques des nouveaux journaux pour pendulaires «Le Matin bleu» et «20 Minutes» en Suisse romande et de «Heute» en Suisse alémanique.

Journal le plus lu de Suisse, le gratuit alémanique «20 Minuten» a encore consolidé sa position de numéro un par rapport au pointage précédent publié en mars. Il compte désormais 1'212’000 lecteurs, soit 42’000 de plus.

Ce succès des «gratuits» attise la concurrence, avec notamment l'arrivée le 17 septembre d'un nouveau gratuit, «.ch», distribué dans les grandes agglomérations alémaniques.

Le «Blick» est toujours le quotidien le plus prisé du pays dans la presse payante, avec 689’000 lecteurs. Mais il en a «lâché» 5’000.

Dans la partie germanophone, suivent le «Tages-Anzeiger» (536’000 lecteurs), la «Mittelland Zeitung» (429’000), la «Berner Zeitung» (405’000) et la «Neue Zürcher Zeitung» (312’000).

Le bleu devant l’orange

En Suisse romande, aucun journal n'affiche un changement statistique significatif par rapport aux données de mars, indique Carine Lins, de la REMP.

Concrètement, «Le Matin bleu» gratuit émerge en tête, avec 353’000 lecteurs et dépasse son frère payant «Le Matin» (orange) qui recule à 317'000. L'autre grand gratuit, «20 Minutes», séduit 276’000 personnes.

On trouve ensuite le journal vaudois «24 Heures» et «La Tribune de Genève», qui laissent filer quelques centaines de lecteurs, mais en conservent respectivement 240’000 et 168’000.

Seul grand titre romand à gagner des lecteurs lors du précédent baromètre il y a six mois, «Le Nouvelliste» (du Valais) cède mille lecteurs et en compte désormais 112’000. Edité à Genève, «Le Temps» fait le chemin inverse et dénombre 119’000 fidèles.

Les lecteurs du dimanche

A Fribourg, «La Liberté» retrouve les 4’000 lecteurs perdus lors du précédent sondage et retient désormais l'attention de 91’000 personnes. L'audience du «Quotidien Jurassien» reste stable à 47’000.

Comme la dernière fois, le quotidien neuchâtelois «L'Express» perd 4’000 lecteurs et en dénombre maintenant 55’000. «L’Impartial» convainc un millier de personnes de plus à 35’000.

Tous types de publications et toutes périodicités confondus, c'est «Le Matin dimanche» qui arrive en tête en Suisse romande, avec 552’000 lecteurs, soit une progression de 8’000 adeptes.

Le magazine «L'Illustré» lâche à nouveau des fidèles et en dénombre dorénavant 353’000. Autre hebdomadaire de Suisse romande «L'Hebdo» convainc de son côté 8’000 personnes de plus et voit son lectorat passer à 226’000.

swissinfo et les agences

En bref

Audience des journaux suisses selon la dernière étude Mach Basic 2007-2 de la REMP:

En Suisse romande:
Le Matin bleu: 353’000
Le Matin: 317’000
20 Minutes: 276’000
24heures: 240’000
Tribune de Genève: 168’000
Le Temps: 119’000

En Suisse alémanique:
20 Minuten: 1’212’000
Blick: 689’000
Tages-Anzeiger: 536’000
Mittelland-Zeitung: 429’000
Berner Zeitung: 405’000
Neue Zürcher Zeitung: 312’000

Au Tessin:
Corriere del Ticino: 119’000
La Regione: 106’000
Giornale del Popolo: 53’000

Fin de l'infobox


Liens

×