Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Huile de coude Comment nettoyer un appartement avant de le rendre



Pour nettoyer votre appartement avant de le rendre, il faudra bien plus qu'un coup de balai.

Pour nettoyer votre appartement avant de le rendre, il faudra bien plus qu'un coup de balai.

(Keystone)

En Suisse, la remise d’un appartement s’apparent à un rite de passage. Pour les étrangers en particulier et les locataires débutants, le niveau de nettoyage requis et le souci du détail surprennent.

«Il y a un endroit célèbre que le régisseur ne manquait d’inspecter : le réservoir d'eau au-dessus des toilettes.  Il soulevait le dessus pour voir si l'intérieur avait été bien  nettoyé », raconte Thomas Köppel, en se remémorant ses années d'étudiant il y a 25 ans.

Peu de choses ont changé depuis. Comme ce dernier jour d'août où quatre femmes se retrouvent dans la petite cuisine vide d'un appartement à Berne. Les anciennes locataires le remettent aux nouvelles occupantes. Le représentant de la régie tient dans ses mains une liste de contrôle.

Robinets. Lumières. Portes. Stores. Brûleurs de la cuisinière. La porte vitrée du four, le chrome dans la salle de bains, les fenêtres et les volets. Les toilettes: fonctionnent-elles? Sont-elles nettoyées? Où sont les clés de l'une des portes? Les parquets sont-ils rayés? Et les trous laissés dans les murs? Tout est évalué, testé et enregistré.

Mais quel degré de propreté faut-il atteindre ? «Si quelqu'un loue un appartement, il ne devrait pas  avoir besoin de le nettoyer avant de s’y installer», répond François Enzler, de la société de relocation Packimpex.

Angelina Roth, 21 ans, et Sabrina Meister, 23 ans, ont passé cinq heures à nettoyer l’appartement de trois pièces et demie qu’elles ont partagé pendant 18 mois. Elles ont reçu l'aide d'un ami, d’une sœur, d’un père et de leurs deux mères.

C'était leur première remise d’appartement. «Nous avons eu le sentiment que c'était propre, raconte Angelina Roth. Mais nous ne savions pas si notre idée du propre était la même que celle du propriétaire.»  L’inspection passée, le propriétaire leur a donné des conseils utiles pour la prochaine fois.

Patricia Hubacher travaille pour une firme de gestion immobilière à Berne. Elle explique que son entreprise offre aux locataires une check-list de nettoyage et des conseils.  «Nous le faisons volontiers, mais aussi parce que cela rend notre travail plus facile. De nombreux locataires n'ont absolument aucune idée de ce qui doit être nettoyé. C'est une aide pour eux et cela nous épargne un peu de temps.»

L'embauche d'un professionnel

Beaucoup de gens qui déménagent - en particulier ceux avec des budgets limités - nettoient eux-mêmes leur appartement. D'autres paient souvent des sommes importantes à des entreprises de nettoyage.

Claudia Acklin, propriétaire d'un appartement à Zurich, se souvient d'un locataire qui n'avait pas réussi à nettoyer l'appartement avant de partir. C’était un citoyen allemand qui travaillait en tant que directeur des finances d'une société suisse: «Peut-être ne connaissait-il pas la règle en la matière. Je me suis plainte et il a embauché une entreprise de nettoyage pour le faire.»

Les robinets doivent être détartrés, les filtres changés, les tapis shampouinés. «Nous recommandons d'utiliser une société de nettoyage professionnel», explique François Enzler. «Certaines personnes recourent à leur femme de ménage. Mais elle n’est souvent pas au courant des standards à atteindre.»

L’entreprise bâloise Bausch Immo-Clean nettoie quatre à six appartements par mois. En moyenne, l'entreprise passe 20 heures sur un appartement de trois pièces et demi. Ses tarifs démarrent à 800 francs suisses. Certains contrats pour les appartements à Bâle précisent toutefois qu'un appartement peut être restitué avec un niveau moindre de nettoyage. Dans ce cas, le locataire prend en charge automatiquement les frais de nettoyage mentionnés dans le contrat.

Le respect des normes suisses

L'Association suisses des locataires (Asloca) avertit que «toutes les entreprises de nettoyage ne travaillent pas avec le même niveau de soin». Les locataires doivent toujours obtenir une offre écrite avec un prix fixe, payable après la remise réussie de l'appartement. Si l'entreprise ne nettoie pas assez bien, c’est de la responsabilité du locataire, non de la régie ou du propriétaire.

Lorsque l'Américain Keith Alverson et sa famille ont quitté la Suisse pour s'installer à Paris, ils ont embauché une entreprise de nettoyage qu'ils ont trouvée dans l'annuaire téléphonique. «Il s'est avéré que c’était un groupe d’Européens de l'Est ayant le sens des affaires, arrivés dans une vielle camionnette déglinguée», commente Keith Alverson.

Quelle que soit l’équipe de nettoyeurs, il arrive parfois que l’appartement ne soit tout simplement pas propre. Souvent, les nouveaux locataires ne sont pas suffisamment en confiance pour faire objection. Zoé Rochat se souvient d’avoir déménagé dans un appartement dans la vieille ville de Bienne. «J’ai dû  tout faire moi-même pour être en mesure d'y vivre et de me sentir chez moi, dit-elle. Surtout, la salle de bains était sale. Derrière le placard, j'ai trouvé beaucoup de poussière, du savon, un peigne et plein de cheveux.»

Hanna-Maria Girrbach, une citoyen allemande, a vécu dans huit appartements au cours de ses 26 ans en Suisse, et a donc accumulé les expériences en matière de remise de clefs. En 2011, elle a trouvé un nouveau logement, emballé tous ses biens, et a déménagé - le tout en cinq jours. Le sixième jour, elle et deux employés d'une société suisse de déménagement  ont nettoyé pendant six heures son ancien appartement de trois pièces.

Ce n'était pas le manque de temps qui a conduit Hanna-Maria Girrbach à embaucher une entreprise de nettoyage, mais bien les normes élevées de la société supervisant le changement de location. Bien que l'entreprise de nettoyage recommandée par sa logeuse lui ait facturé plus de 1000 francs pour l’aider à nettoyer son appartement, Hanna-Maria Girrbach a pensé que c'était une bonne affaire: «L'appartement était d’une propreté de première classe. Et le propriétaire était entièrement satisfait.»

Check-list

Le locataire est tenu de vider entièrement non seulement l'appartement, mais aussi les locaux annexes tels que cave ou grenier.

Le logement doit en outre être nettoyé à fond.

Le nettoyage comprend aussi les fenêtres (à l'intérieur et à l'extérieur), cadres inclus, les persiennes, volets roulants et jalousies.

Il faut veiller surtout à récurer soigneusement la cuisine et la salle de bains. Ce travail inclut, par exemple, l'élimination des dépôts de calcaire dans la salle de bains et les toilettes ainsi que des traces de graisse dans la hotte aspirante de la cuisine.

Il faut aussi shampooiner les moquettes, ôter les feuilles de protection autocollantes dans les armoires et reboucher tous les trous qui ont été faits dans les murs.

Si le locataire fait appel à une société de nettoyage, il devrait veiller à ce qu'une garantie d'acceptation de la remise du logement soit incluse dans le prix forfaitaire qu'il aura convenu.

Il devra également s'assurer que le représentant de la société sera présent lors de la restitution du logement afin que d'éventuels travaux de nettoyage supplémentaires puissent être immédiatement effectués.

Fin de l'infobox


Traduction de l'anglais: Frédéric Burnand, swissinfo.ch


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×