Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le cancer a tué 7,6 millions de personnes en 2008

Lancée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Globocan 2008 a enregistré 12,7 millions de nouveaux cas de cancer et 7,6 millions de décès dans le monde en 2008. Cette base de données permet aussi de prédire l'incidence du cancer et la mortalité pour les 20 prochaines années.

«Ces chiffres constituent l'estimation la plus précise du fardeau mondial du cancer actuellement disponible», a souligné le docteur Christopher Wild, directeur du le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), organe spécialisé de l’OMS.

Pour la Suisse, Globocan 2008 chiffre à 37’611 le nombre de nouveaux cas de cancers en 2008 et permet d'estimer ceux-ci à 38’877 en 2010.

Pour revenir à 2008, 56% des nouveaux cas et 63% des décès sont intervenus dans des pays en développement. Les cancers du col utérin et du foie sont beaucoup plus fréquents dans les régions en développement, tandis que ceux de la prostate et du côlon-rectum sont plus fréquents dans les régions développées.

Les cancers les plus fréquemment diagnostiqués dans le monde sont ceux du poumon (12,7%), du sein (10,9%) et le cancer côlo-rectal (9,7%).

Les décès les plus fréquents sont sont provoqués par le cancer du poumon (18,2%), de l'estomac (9,7%) et le cancer du foie (9,2%).

En fonction des données démographiques, Globocan 2008 permet aussi à l'utilisateur de prédire l'incidence du cancer et la mortalité pour les 20 prochaines années. L'OMS projette qu'en 2030, on comptera 21,4 millions de nouveaux cas chaque année et 13,2 millions de décès.

swissinfo,ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.