Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le plomb menace des millions de personnes

Selon un rapport de la fondation Green Cross Suisse et l'institut Blacksmith rendu public mercredi, le plomb menace entre 18 et 22 millions de personnes à travers le monde. Ce métal est un des six produits les plus nocifs pour l'environnement.

En raison du grand nombre de ses différentes sources, le plomb représente un risque pour la santé des habitants de tous les continents. Il provient par exemple du recyclage de batteries, de la production de couleurs ou de céramique et de restes d'essence pour les moteurs à explosion, écrivent les deux organisations dans leur premier rapport sur les produits nocifs dans le monde.

Le mercure, le chrome, l'arsenic, les pesticides et les radionucléides figurent aux côtés du plomb dans la liste des six produits nocifs les plus dangereux. Ces substances toxiques représentent un «sérieux risque pour la santé» de 100 millions de personnes.

Elles peuvent occasionner des handicaps physiques et mentaux, des dysfonctionnements des organes ou encore des cancers. Leurs conséquences pour la santé sont plus importantes que ce qu'on pensait jusqu’ici.

Jusqu'à présent, la communauté internationale a prêté peu d'attention au rapport entre la santé humaine et la pollution de l'environnement, affirment les auteurs du rapport. Elle n'y a consacré qu'une très petite part de son aide.

Green Cross Suisse, dont le siège est à Genève, a pour objectif d'éliminer les risques pour l'environnement en cas de crises industrielles ou militaires majeures. Son président et fondateur est l'ancien dirigeant de l'URSS Mikhaïl Gorbatchev. L'institut Blacksmith est une ONG américaine qui soutient des projets environnementaux de dépollution dans les pays en développement.

swissinfo.ch et les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.