Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le service civil perd son attrait sur les recrues

Les mesures introduites en février pour limiter le passage spontané de l'école de recrues au service civil ont porté leurs fruits en Suisse. En 2010, le nombre de demandes a été divisé par trois par rapport à celui de 2009, passant de 162 à 53 à mi-juillet.

Selon les déclaration de Martin Bühler, porte-parole du Département fédéral de la défense à la SonntagsZeitung, la mesure introduite en février vise à différer de quatre semaines la réponse à la demande.

Le Conseil fédéral l'a décidé en réponse aux inquiétudes provoquées chez des parlementaires par l’explosion des demandes d’accomplir un service civil plutôt que militaire provoquée par la suppression du traditionnel examen de conscience.

C’est ainsi que 8589 demandes ont été déposées dans la première année qui a suivi l'introduction de cette mesure, dont 98% ont été acceptées, indique dans un rapport le Département fédéral de l'économie. Jusqu'en 2007, ce nombre oscillait entre 1650 et 1800.

Le plus grand nombre de demandes a été atteint au début des écoles de recrues d'été et d'hiver 2009, soit après la suppression de l'examen de conscience, mais avant les mesures introduites en février dernier par le Conseil fédéral dans l'ordonnance sur le service civil.

En contrepartie de l'examen de conscience, les hommes astreints au service doivent faire la preuve par l'acte. Ils doivent ainsi accomplir un service civil d'une durée d'une fois et demie supérieure à celle du service militaire.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×