Navigation

Coronavirus: la situation en Suisse

Keystone / Alexandra Wey

Le nombre de nouveaux cas hebdomadaires repart à la hausse pour la première fois depuis fin décembre et le nombre de demandeurs d'emploi explose dans presque tous les secteurs.

Ce contenu a été publié le 04 mars 2021 - 15:47
swissinfo.ch avec l'ATS et la RTS

Les derniers développements:

  • Pour la première fois depuis fin décembre, les nouveaux cas hebdomadaires augmentent
  • Une explosion des demandeurs d'emploi est constatée dans quasi tous les secteurs en 2020
  • Une majorité de la Chambre basse du Parlement exige une réouverture rapide des restaurants, institutions culturelles, centres sportifs et de loisirs
  • Tous les magasins, zoos, jardins botaniques, salles de lecture des bibliothèques et installations sportives extérieures ont repris leurs activités, avec toutefois un nombre limité de personnes
  • À l’extérieur, les rassemblements spontanés peuvent réunir jusqu’à 15 personnes. Cette limite reste à 5 personnes à l'intérieur

Comment la pandémie évolue-t-elle en Suisse?   

End of insertion

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus est reparti à la hausse au cours de la semaine allant du 22 au 28 février. Cette légère augmentation de 3,6% est la première depuis fin décembre. Sur les deux dernières semaines, le pays compte ainsi 161 nouvelles infections pour 100'000 habitants.

Le nombre de nouveaux cas détectés chaque jour et les décès supplémentaires, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP):

Contenu externe

«La situation épidémiologique est bonne dans son ensemble, mais son évolution reste incertaine car les nouvelles infections tendent à stagner depuis environ deux semaines, indique Virginie Massery, de l'OFSP. Cette stagnation pourrait être le signe d’une augmentation prochaine des cas, comme on l’a vu dans les pays qui nous entourent.»

Contenu externe

Les variants plus contagieux continuent à progresser, ils concernent désormais 70% des nouveaux cas positifs. «Les variants préoccupants sont maintenant prédominants, révèle Virginie Massery. Leur progression pourrait être plus difficile à contrôler en raison de leur contagiosité plus élevée.»

Statistiques sur les vaccins:

Contenu externe

La vaccination progresse bien, constate l’OFSP. Environ 9,3% des habitants ont reçu au moins une dose, ce qui représente environ un quart des personnes vulnérables. 3% ont reçu deux doses.

Le nombre d’hospitalisations stagne alors que le nombre de personnes aux soins intensifs et de décès continue de diminuer.

Contenu externe
Contenu externe

Retrouvez tous les chiffres concernant l'évolution de la pandémie ici:

Quelles mesures sanitaires sont en vigueur dans toute la Suisse?

End of insertion

L'ensemble des commerces, les musées, les jardins botaniques, les parcs d'attraction, les salles de lecture des bibliothèques et les installations sportives extérieures peuvent reprendre leurs activités, avec une fréquentation limitée. 

En revanche, les cafés, bars et restaurants doivent rester fermés jusqu'à nouvel avis. Y compris les terrasses. Le gouvernement a prévu de réévaluer la situation à la mi-mars, pour envisager une ouverture par étapes dès le 22 mars ou 1er avril.

Contenu externe

À l'extérieur, des rassemblements jusqu'à 15 personnes sont autorisés. Mais à l'intérieur, la limite reste à 5 personnes maximum. Le télétravail est toujours obligatoire.

Le Parlement veut assouplir plus rapidement les mesures de lutte contre le coronavirus. La Chambre basse a adopté une déclaration pour que le gouvernement rouvre les restaurants ainsi que les institutions culturelles et sportives le 22 mars déjà. Elle demande aussi de lever immédiatement la limite des rassemblements privés à 5 personnes.

La Chambre basse est toutefois divisée. La déclaration a été acceptée par 97 voix contre 90 et 6 abstentions. Elle a été soutenue par une grande partie des élus de droite, pourtant majoritaires au gouvernement. À gauche, les politiciens martèlent qu’une pandémie ne se combat pas à coups de déclarations et regrettent le manque de soutien financier aux secteurs et aux personnes en difficultés.

Quelle est la situation aux frontières?

End of insertion

En raison de la propagation de variants plus contagieux du coronavirus, le gouvernement a décidé de renforcer les mesures aux frontières. Dès le 8 février, tous les voyageurs (sauf ceux se déplaçant en voiture) devront remplir un formulaire d’entrée électronique.

Les personnes arrivant en Suisse en avion devront présenter un test PCR négatif effectué dans les 72 heures avant atterrissage. 

Toute personne en provenance d’un pays à risque devra présenter un test PCR négatif effectué dans les 72 heures avant l’arrivée et effectuer une quarantaine de dix jours. Ce dispositif est valable pour toutes les entrées en Suisse, y compris avec un véhicule privé. La quarantaine pourra être levée après 7 jours si la personne présente un test négatif payé de sa poche.

>> Les détails des restrictions d'entrée en Suisse sur le site de l'OFSPLien externe

Les personnes qui ne respectent pas les mesures d'annonces à la frontière ou ne présentent pas de test PCR peuvent recevoir des amendes allant de 100 à 200 CHF.

OFSP

Le gouvernement a décidé d'adapter le seuil qui définit les pays et les régions à risque avec quarantaine obligatoire. Seuls les territoires où l'incidence dépasse de plus de 60 l'incidence en Suisse sont désormais concernés.

>> Lien vers la liste actualisée des zones rougesLien externe

Certaines catégories de personnes sont exemptées de quarantaine. Parmi elles, se trouvent les acteurs culturels se rendant à une représentation culturelle, les sportifs prenant part à une compétition, les participants à un congrès scientifique, les personnes en voyage d'affaires ou celles qui se déplacent pour des raisons médicales. 

Quelles mesures sont prises pour soulager l'économie suisse?

End of insertion

Le taux de chômage a encore augmenté en Suisse en janvier, atteignant 3,7% contre 3,5% en décembre. Il faut remonter à avril 2010 pour retrouver un tel niveau. Les femmes âgées de 15 à 24 ans ont le taux de chômage qui a connu la plus forte augmentation entre 2019 et 2020, de 7,2% à 8%. 

Trois grands secteurs symbolisent les plus grandes difficultés: l'hôtellerie et la restauration, la construction et les transports. Les chiffres issus des offices régionaux de placement indiquent cependant que la totalité des secteurs ont été durablement touchés, et sont restés à de très hauts niveaux. La sous-catégorie où les ravages ont été les plus forts est celle des agences de voyages, avec +150% de demandeurs d’emploi en fin d'année.

La pandémie provoque une flambée de l'endettement. De nombreux ménages sont en difficulté face à la crise actuelle, qui fait grimper les dettes des plus précaires d'entre eux. Chez Caritas, les demandes d'aide pour désendettement ont augmenté de 50% en une année.

La situation a aussi une influence négative pour les finances publiques. La Confédération a bouclé l’exercice comptable 2020 sur un déficit record de 15,8 milliards de francs, alors qu’un excédent de 344 millions était prévu.

La procédure sommaire pour l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail (RHT, ou chômage partiel) a été prolongée. Le droit de bénéficier des indemnités journalières de chômage est prolongé pour l'année 2021, au vu de la difficulté de se réinsérer actuellement sur le marché de l'emploi.

Les conditions qu'une entreprise doit remplir pour avoir droit à une aide financière au titre des cas de rigueur sont assouplies, afin d'élargir le cercle des bénéficiaires. Le gouvernement propose de débloquer 2,5 millions de francs supplémentaires pour double le soutien financier aux entreprises en difficultés.

Comment évolue la pandémie dans le monde?

End of insertion
Contenu externe

Les doses de vaccin ont été administrées dans les premiers pays à la mi-décembre 2020, mais il pourrait s'écouler des mois, voire des années, avant qu'entre 50 et 75% de la population ne soit vaccinée, ce qui permettrait d'obtenir ce que l'on appelle l'immunité collective.

Notre tableau régulièrement mis à jour indique le nombre de doses de vaccin pour 100 habitants qu'un pays a déjà administrées. Pour la plupart des vaccins, deux doses sont nécessaires à au moins trois semaines d'intervalle pour assurer une protection durable. 

Contenu externe

Quelle est la situation des Suisses résidant à l'étranger? 

End of insertion

De nombreux Suisses de l'étranger se retrouvent en grande difficulté financière face à cette pandémie. Dans les pays où les salaires sont bas, où l'épargne est rare et où les mesures d'aide publique sont maigres, beaucoup d'entre eux sont confrontés à des décisions cruciales.

La Confédération a apporté son aide aux Suisses de l'étranger qui ont subi une perte d'emploi, la fermeture de leur entreprise ou dont les revenus ont tellement fondu que les moyens de subsistance ne pouvaient plus être garantis. Un soutien a également été apporté aux Suisses de l'étranger qui travaillent dans le secteur du tourisme et qui ont obtenu des revenus insuffisants.

Retrouvez quotidiennement sur notre application 📱SWI plus📱 un résumé de l'actu et échangez entre vous et avec nous sur notre forum.
👉 AndroidLien externe 
👉 iPhoneLien externe  

End of insertion

Suivez SWI swissinfo.ch iciLien externe, sur FacebookLien externe et sur TwitterLien externe pour obtenir les dernières informations sur la situation en Suisse.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.