Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pas d'extradition d'un meurtrier kosovar

L'homme qui a tué un enseignant en 1999 à St-Gall ne sera pas extradé vers la Suisse, a décidé la plus haute cour du Kosovo. Ded Gecaj reste toutefois en détention préventive dans son pays.

L'espoir était réel après le feu vert donné par le tribunal de première instance du Kosovo en novembre dernier d'extrader Ded Gecaj, appelé à répondre en Suisse du meurtre de l'enseignant Paul Spirig et également d'abus sur sa propre fille.

Pourtant, la Cour suprême kosovare a approuvé vendredi un recours de l'intéressé, a confirmé lundi Folco Galli, à l'Office fédéral de la justice.

Le 7 décembre 2000, Ded Gecaj avait été condamné à quatre ans de prison par la justice serbe. Les autorités judiciaires saint-galloises avaient critiqué ce jugement jugé trop clément et maintenu la procédure ainsi que le mandat d'arrêt international.

En août 2007, le meurtrier a été arrêté à nouveau au Kosovo, cette fois pour répondre aux accusations suisses d'abus sexuel sur sa fille.

Après l'annonce du jugement de dernière instance vendredi, Ded Gecaj a été cependant à nouveau arrêté le même jour. L'administration civile mise en place par l'ONU au Kosovo (UNMIK) veut rouvrir une procédure contre lui.


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×