Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Saisies record de drogue à la frontière

Le 17 août 2007, les douaniers ont trouvé 150 kilos d'héroïne dans un camion turc.

(Keystone)

En mettant la main sur 217 kilos de cocaïne et près de 200 kilos d'héroïne, l'Administration fédérale des douanes (AFD) a enregistré un record en 2007.

Les douaniers ont en outre saisi plus de 200 tonnes de denrées alimentaires introduites illégalement en Suisse.

Entre 2006 et 2007, la quantité de cocaïne confisquée (surtout dans les aéroports) a augmenté de 24 à 217 kilos, a communiqué mardi l'AFD.

Par ailleurs, les gardes-frontière et les douaniers ont saisi 199 kilos d'héroïne, soit plus de trois fois plus que l'année précédente. Cette augmentation massive est due à une prise totalisant 150 kilos en Suisse orientale.

En ce qui concerne les autres drogues, les quantités découvertes ont aussi nettement augmenté par rapport aux années précédentes. Ainsi en va-t-il des stupéfiants synthétiques tels que l'ecstasy ou les pilules thaïes (81'000 unités saisies en 2007, contre 50'000 en 2006), du cannabis (777 kilos, contre 95) et du khat (1447 kilos, contre 690).

L'AFD a également découvert davantage de produits de coupage. En tout, elle a enregistré 3029 infractions à la loi sur les stupéfiants, contre 2563 en 2006.

De la viande aux produits de marque

Dans le cadre de la lutte contre la contrebande organisée de denrées alimentaires, l'AFD a pu prouver que 210 tonnes de marchandises, dont une partie a pu être saisie, ont été importées illégalement.

Pas moins de 83 tonnes de viande d'une valeur marchande de 1,3 million de francs, ont été passées en contrebande, surtout à la frontière franco-suisse.

En matière de lutte contre l'importation de médicaments falsifiés ou interdits en Suisse, l'AFD a signalé à Swissmedic 366 tentatives d'importation de médicaments illégaux, contre 271 l'année précédente.

Dans le domaine du luxe, la douane a saisi des contrefaçons pour environ 1,3 million de francs, contre 4 millions en 2006. Quelque 6400 contrefaçons de montres et de bijoux, contre 5500 en 2006, ont été saisies. Environ deux tiers provenaient de Chine.

Le nombre de découvertes de documents falsifiés a, quant à lui, augmenté d'environ 30%. La qualité de ces derniers ne cesse de s'améliorer.

Trophées d'animaux

La semaine dernière, les douanes suisses ont annoncé, après une enquête de trois ans, leur plus grosse saisie de trophées d'animaux importés illégalement chez un collectionneur romand.

Se présentant comme un passionné d'animaux et de nature depuis l'enfance, l'homme avait acquis plus de 600 pièces du monde entier principalement via internet. Son appartement recelait 300 trophées, des peaux d'ours, de lion, de guépard, de zèbre, de lynx ou encore de python, des carapaces de tortue, des chapeaux en léopard ou encore un crocodile entier et une centaine de statuettes en ivoire.

Au moins 200 pièces étaient illégales, n'étant pas accompagnées d'un certificat de la Convention internationale pour protéger les espèces en voie de disparition (CITES).

Le défi de Schengen

Mardi, l'AFD a encore signalé que le nombre de personnes refoulées à la frontière en 2007 n'a que faiblement augmenté, tandis que le nombre d'entrées illégales est resté stable. En revanche, le nombre de personnes séjournant illégalement en Suisse et travaillant au noir a augmenté «assez fortement».

L'entrée en vigueur de l'accord d'association à Schengen, prévue en novembre prochain, constitue un défi supplémentaire pour l'AFD, même si peu de choses changeront à la frontière. La Suisse n'étant pas membre de l'union douanière mise en place par l'Union européenne, des contrôles douaniers seront toujours effectués.

swissinfo et les agences

Faits

En 2007, l'AFD a encaissé 23 milliards de francs de droits de douane, contre 21,8 milliards en 2006.

Cette somme record correspond à plus d'un tiers de l'ensemble des recettes de la Confédération.

Sur ces rentrées, 12 milliards ont été générés par la TVA et 5 milliards par les redevances sur les carburants.

Fin de l'infobox

Le Corps des gardes-frontière

Portant l'arme et l'uniforme, le Cgfr fait partie de l'Administration fédérale des douanes, rattachée elle-même au ministère des Finances.

Les quelque 2000 membres du Corps, dont 100 femmes, accomplissent leur service auprès de 91 postes de gardes-frontière et 35 postes mobiles le long des 1881 km de frontière suisse.

La mission du corps consiste à lutter contre la migration illégale, la criminalité transfrontalière et la contrebande organisée, mais aussi contre les contrefaçons, le commerce d'armes, d'animaux et de plantes

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×