Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Suisse inculpé à Singapour pour des graffitis

Un consultant suisse a été inculpé samedi par un tribunal de Singapour pour s'être introduit illégalement dans un dépôt de métro et avoir endommagé une rame avec des graffitis. Son passeport a été confisqué et il risque la prison et des coups de bâton.

L'homme, âgé de 32 ans, a été inculpé pour vandalisme et pour s'être introduit illégalement dans un dépôt du métro à la mi-mai. Le juge, estimant qu'il risquait de s'enfuir, a fixé la caution à 71’000 dollars US. La défense a plaidé pour que la caution soit réduite à 40’000 dollars, en vain.

Arrêté le 25 mai, ce consultant dans le domaine des technologies de l'information se trouvait en compagnie d'un Britannique lorsqu'il a pénétré illégalement dans la zone interdite d'accès entourée d'une clôture surmontée de barbelés.

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a confirmé l'arrestation d'un ressortissant helvétique. L'ambassade de Suisse, tout en apportant un soutien consulaire, a indiqué ne pas vouloir interférer dans le procès.

Singapour, où règnent ordre et propreté, inflige des sanctions. Un acte de vandalisme est passible de huit coups de bâtons, d'une peine de prison allant jusqu'à trois ans et d'une amende de 1424 dollars US.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.