Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Tous ces petits Samuel, toutes ces petites Léa...

Aimera-t-il son prénom? Pour l'heure, bébé n'a pas ce souci...

(imagepoint)

De nombreuses valeurs sûres et peu de nouvelles entrées au hit-parade des prénoms les plus attribués en Suisse en 2006.

Si les Latins restent relativement traditionnels dans leurs choix, les Alémaniques semblent avoir totalement oublié les prénoms typiquement germaniques. Où sont passés les Peter, les Urs, les Fritz, les Erika et les Trudi ?

Léa et Samuel sont les prénoms les plus souvent attribués en Suisse romande l'an dernier. Léa détrône Emma, qui occupait la première place ces deux dernières années, et Samuel succède à Théo.

Pour Léa, c'est un retour à la tête du classement, qu'elle avait déjà occupée de 1998 à 2003. Ce prénom a été attribué à 137 petites filles nées en Suisse romande. On trouve ensuite Emma, Laura, Chloé, Julie et Clara.

Sarah et Camille sont un peu moins prisés que l'année précédente. Sarah rétrograde du 3e au 9e rang et Camille du 4e au 7e. Quant à Lucie, elle passe du 8e au 21e rang.

Pour les garçons, les parents romands ont un faible pour Samuel, attribué 120 fois. Il arrive au sommet du palmarès, alors qu'il n'était que dixième en 2005.

Viennent ensuite Noah, Nathan, Luca et Léo, habitués des places d'honneur. Alexandre pointe au 6e rang avec Maxime et gagne 11 rangs par rapport à 2005. Esteban fait son entrée au top 50.

Apparus en force il y a quelques années, les prénoms anglo-saxons Dylan et Kevin ont connu des évolutions diverses. Kevin remonte de la 34e à la 22e place, alors que Dylan tombe de la 14e à la 30e.

Luca, Noah, Anna et Lena en Suisse alémanique

De leur côté, les parents alémaniques ont donné 281 fois le prénom de Luca à leur fils en 2006, le faisant remonter du 5e au 1er rang.

Noah demeure deuxième, alors que Leon fait un bond de la 12e à la 3e place. Premier en 2005, David est retombé à la 4e place.

Pour les filles, le prénom Anna a été choisi 279 fois outre-Sarine, passant du 2eau 1er rang. Lena a bondi de la 10e à la 2e place, devant Lara, qui reste troisième. En tête en 2005, Leonie est retombée au 5e rang.

Luca, Alessandro, Giulia et Sofia en Suisse italienne

Les parents de Suisse italienne ont choisi 35 fois chacun les prénoms de Luca et d'Alessandro pour leurs fils. Ces prénoms étaient respectivement au 4e et au 3e rang en 2005.

Gabriele a sauté de la 21e à la 3e place, alors que Mattia, en tête en 2005, n'est plus que quatrième.

Chez les filles, Sofia a pris la tête avec 36 attributions, alors qu'elle était 4e en 2005. Giulia, deuxième, et Giada, troisième, ont échangé leurs places. Première en 2005, Sara est retombée au 9e rang.

Enfin dans la toute petite région romanche, le faible nombre des naissances fait varier considérablement la répartition des prénoms d'une année à l'autre. En 2006, les premières places reviennent à Nico chez les garçons et à Anna chez les filles, attribués cinq fois chacun.

Différences cantonales

Si l'on regarde les classements par canton, on constate que les prénoms préférés en 2006 sont Joël et Lena à Berne, Noah et Léa à Fribourg et Neuchâtel, Luca et Emma dans le canton de Vaud, Samuel et Lena en Valais, Samuel et Clara à Genève, ou Nathan et Laura dans le Jura.

swissinfo et les agences

En bref

Dans le cadre de l'analyse des mouvements naturels de la population, L'Office fédéral de la statistique (OFS) publie depuis 1987 le palmarès annuel des prénoms des enfants nés en Suisse.

Les données sont fournies à l'OFS par les offices d'Etat-civil.

En 2006, 73'371 bébés vivants sont nés en Suisse (contre 72'093 en 2005), soit 35'605 filles et 37'766 garçons.

Fin de l'infobox


Liens

×