Sonja Nef battue à Sölden

Samedi, Sonja Nef a subi sa première défaite en plus de dix mois. Keystone

Idéalement placée au terme du tracé initial, l'Appenzelloise a finalement subi la loi de l'Autrichienne Dorfmeister. Corinne Rey Bellet a malheureusement chuté.

Ce contenu a été publié le 27 octobre 2001 - 15:22

Disputé dans des conditions météorologiques exceptionnelles, le premier slalom géant de la saison semblait devoir sourire aux Suissesses. Au terme du premier tracé, le camp helvétique comptait en effet deux de ses représentantes parmi les trois premières.

Rey Bellet à la faute

Mais le sort allait en décidé autrement. Victime de sa fougue, Corinne Rey Bellet commettait l'irréparable au début du second parcours mettant un terme à ses espoirs de monter sur le podium.

«Mon ski intérieur s'est comme croché dans la neige et je n'ai pas réussi à récupérer. C'est vraiment dommage car j'avais la possibilité de bien commencer la saison. C'est la loi du sport. En slalom géant il y a deux manches et il faut les finir les deux», analysait-elle avec philosophie dans l'aire d'arrivée.

Finie l'invincibilité de Sonja Nef

Championne du monde en titre et grande dominatrice de la spécialité l'année dernière, Sonja Nef termine deuxième de ce premier rendez-vous de la saison. Commettant trop de faute, la Suissesse n'a pas pu conserver l'avance acquise sur sa rivale autrichienne lors du premier tracé pour l'emporter.

«Je suis un peu déçue. C'est normal. J'ai commis trop de fautes aujourd'hui pour prétendre m'imposer. Michaela Dorfmeister mérite sa victoire. Ma la saison est encore longue et je me réjouis déjà à l'idée d'entamer la campagne américaine», lançait l'Appenzelloise, conquérante.

Troisième de l'épreuve, la Française Régine Cavagnoud - onzième de la première manche seulement - s'est réjouie d'un retour aussi réussi à la compétition après sa blessure «J'avais décidé de prendre cette course comme un entraînement et je termine sur le podium! Je ne pouvais rêver mieux.»

Aufdenblatten la bonne surprise

Si Marlyse Öster, Lilian Kummer et Nadia Styger n'ont pas réussi à se qualifier pour la seconde manche, le camp suisse peut se réjouir de la prestation de la jeune skieuse de Zermatt, Fränzi Aufblatten.

Pour sa quatrième course parmi l'élite, la double championne du monde juniors a marqué ses premiers points en Coupe du monde en prenant la 21e place.

Mathias Froidevaux, Sölden

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article