Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Sport 2000: Hingis des hauts et des bas

Le 19 novembre, Martina Hingis remporte le Masters à New York.

(Keystone)

Au terme de cette année 2000, le sport suisse compte ses médailles et ses exploits. Cette «Rétrospective» revisite et conte les moments les plus marquants de l'année écoulée. A commencer par le tennis féminin et son égérie Martina Hingis.

Le 19 novembre 2000, Martina Hingis enlève la dernière finale du Masters disputée dans la prestigieuse enceinte new-yorkaise du Madison Square Garden. Elle remporte également le double aux côtés de la Russe Anna Kournikova.

Victorieuse de l'Américaine Monica Seles en finale du simple, la «princesse de Trübbach» sauve sa saison et s'adjuge le 35ème titre de sa carrière.

Pour Martina Hingis, cette victoire met donc un terme à une saison en demi-teinte. Pour la première fois depuis 1997 et son accession à l'élite mondiale, la Saint-Galloise n'a en effet pas remporté le moindre titre du Grand Chelem.

Défaite en finale à Melbourne (par l'Américaine Lindsay Davenport) et à Paris (face à la Française Mary Pierce) elle a été éliminée au stade des demi-finales à Wimbledon et New York, à chaque fois par l'Américaine Venus Williams.

Mais, même sans titre majeur, Martina Hingis a démontré sa constance. Elle a disputé treize finales, en a remporté neuf - dont et pour la première fois celle de Zurich. Contre vents et marées, elle se maintient au sommet de la hiérarchie mondiale.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×