Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Swiss Re et le gérant du WTC devant les juges

Un sinistre ou deux? La question est essentielle pour les assureurs.

(Keystone)

La justice américaine doit se prononcer sur le montant des indemnités à verser au principal détenteur du bail du World Trade Center.

Selon l’issue du procès qui a débuté lundi, ce montant des assureurs – dont Swiss Re – peut varier du simple au double.

L'affaire oppose plusieurs assureurs et le promoteur immobilier Larry Silverstein. Ce dernier demande 6,6 milliards de dollars (8,3 milliards de francs) de la part des compagnies, alors que celles-ci sont prêtes à consentir, sur la base des contrats signés, la moitié environ de cette somme.

Toute la question est en fait de savoir si la destruction des deux tours du World Trade Center (WTC), lors des attentats du 11 septembre 2001, constitue un ou deux événements.

Ce débat n'est pas nouveau dans la mesure où une cour avait décidé l'automne passé que le crash des deux avions contre les tours s'assimilait à un événement au regard des assurances.

Nouveau projet



Cet aspect technique va pleinement dans le sens des assureurs, parmi lesquels Swiss Re qui doit assumer 22% du total des montants couverts de 3,5 milliards de dollars.

De son côté, Larry Silverstein soutient que le double impact doit faire l'objet de deux dédommagements. Raison pour laquelle il demande 6,6 milliards.

Larry Silverstein est à l'origine du projet de reconstruction du site dévasté. Il a notamment besoin des fonds provenant des assureurs pour concrétiser le financement d'un projet qui comprend la «Tour de la Liberté», pivot du nouveau WTC du haut de ses 541 mètres.

Si Larry Silverstein n’obtenait pas l’entier de ce qu’il demande aux assurances, il devrait se tourner vers des partenaires pour financer ses projets de reconstruction. Dans un cas, ceux-ci lui retireraient très probablement le contrôle unique sur les travaux, ce que le magnat de l’immobilier veut éviter.

Trois phases



Lundi commence en fait la première des trois phases de la procédure dans laquelle Larry Silverstein s'est engagé contre les compagnies d'assurance. Les douze jurés devront ainsi choisir quelle approche juridique sera retenue pour déterminer s'il s'agit d'un ou de deux dommages.

Le magnat de l'immobilier new-yorkais est devenu gérant du WTC le 24 juillet 2001, au terme d'un contrat portant sur 99 ans. Il a contracté avec 23 assureurs une couverture portant sur 3,5 milliards de dollars, que certains ont ensuite décrite comme insuffisante au regard de la taille des bâtiments.

swissinfo et les agences

Faits

Le WTC était assuré pour 3,5 milliards de dollars
22 compagnies d’assurance couvraient ce risque
Swiss Re doit payer 22% de la somme
Même en gagnant le procès, Swiss Re devra débourser au moins 789 millions de dollars

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×