Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Swiss Re gagne contre le promoteur du WTC

Le 11 septembre 2001, deux avions détruisaient les tours jumelles du WTC à New York.

(Keystone)

Pour la justice américaine, le double attentat de 2001 contre le World Trade Center (WTC) à New York constitue un seul et même événement.

En tant que principal assureur de l'ancien complexe, Swiss Re ne payera donc que 875 millions de dollars sur un total de 3,5 milliards de dollars.

Les onze membres du jury du tribunal de district de Manhattan devaient se prononcer sur le type de formulaire d'assurance à retenir pour les attentats du 11 septembre 2001 contre les tours jumelles du WTC à New York.

Il s'agissait de savoir si la destruction a constitué un seul ou alors deux événements, ce qui impliquait un simple ou un double dédommagement de la part des assureurs.

Deux visions opposées

Pour mémoire, le magnat de l'immobilier new-yorkais Larry Silverstein est devenu gérant du WTC le 24 juillet 2001, avec un contrat portant sur 99 ans.

Le promoteur estimait que les attaques contre les tours jumelles constituaient un double attentat, car il a été perpétré par deux avions lancés contre deux bâtiments.

Le pool des assureurs – dont Swiss Re est le plus important – prétendait au contraire que ces mêmes attentats constituaient un seul et même événement.

Enfin, selon les 22 assureurs concernés, les tours du WTC étaient assurées pour 3,5 milliards de dollars.

Au terme d’un ultime procès qui aura duré treize semaines, le jury a finalement décidé que la destruction des jumelles constituait un événement unique.

«C'est un succès sur toute la ligne», lance Barry Ostrager, avocat de la compagnie zurichoise.

«Pour nous, ajoute Jacques Dubois, patron de la branche américaine de Swiss Re, il s’agit d’une question de principe importante. Vous ne pouvez pas changer les termes d’une assurance après un sinistre.»

9 milliards pour reconstruire

Sur les 3,5 milliards de dédommagement, Swiss Re est engagée pour 875 millions de dollars.

«Nous remplirons nos engagements, précise Markus Diethelm, de Swiss Re. Le payement sera échelonné sur la durée de la reconstruction.»

Le verdict de la justice américaine prive le magnat de l'immobilier de quelque 1,8 milliard de dollars sur la somme qu'il entend consacrer à la construction du bâtiment qui remplacera le WTC.

Dans une déclaration écrite, Larry Silverstein se dit «déçu» par le jugement. En ajoutant, cependant, qu'une «défaite devant les tribunaux n'est pas une défaite pour la reconstruction».

Quoi qu'il en soit, le promoteur rappelle qu'il reste fermement décidé à construire comme prévu le nouveau complexe.

D'autres recours qu'il a déposés n'ont pas encore été tranchés et la somme totale dont il disposera pour cette reconstruction ne pourra être déterminée que lorsque la justice aura terminé son travail.

Or Larry Silverstein estime que son projet devrait coûter entre 7,5 et 9 milliards de dollars.

swissinfo et les agences

Faits

Le WTC était assuré pour 3,5 milliards de dollars.
22 compagnies d’assurances couvraient ce risque.
Swiss Re est le principal assureur dans cette affaire.
Le réassureur suisse est engagé à hauteur de 22%.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse