Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Swiss vole toujours à perte

La compagnie estime que sa stratégie européenne a freiné les pertes.

(Swiss)

La compagnie aérienne accuse une diminution nette de 267 millions de francs au troisième trimestre en 2003. Swiss creuse sa perte sur les neuf premiers mois à 613 millions contre 582 un an auparavant.

Ce montant inclut les 205 millions de francs dus aux restructurations de la compagnie.

La compagnie note néanmoins que la perte a été freinée au troisième trimestre et estime que la nouvelle stratégie européenne, des vols à prix cassés, a déjà stimulé le taux d'occupation des sièges.

Au troisième trimestre, la compagnie a essuyé une perte de 62 millions de francs. C'est moins que celle de 199 millions affichée au 1er trimestre et de 147 millions au deuxième.

Ce qui fait dire à la direction de Swiss que la restructuration est en bonne voie.

La compagnie estime que la nouvelle stratégie commerciale pour l'Europe est bien accueillie sur le marché et contribue déjà à l'amélioration du taux d'occupation des sièges.

Il s'est élevé à 77,6% au troisième trimestre, en très légère hausse par rapport à l'an dernier (77,3%). Mais logiquement, le revenu par siège vendu a baissé de 20%.

Quant à l'adhésion à l'alliance «Oneworld», elle progresse rapidement selon Swiss et sera achevée fin mars prochain.

Les restructurations pèsent lourd

Pour les neuf premiers mois, Swiss enregistre un résultat d'exploitation négatif de 408 millions de francs.

Des réserves d'un montant de 205 millions de francs ont été constituées pour financer le programme de restructuration.

Elles servent à couvrir les frais engendrés par le plan social et les mises à la retraite anticipée, ainsi que ceux provoqués par la fermeture de représentations à l'étranger et le retrait prématuré de la flotte des avions désormais en surnombre.

Après la prise en compte des pertes enregistrées durant les neuf premiers mois de l'année 2003, les fonds propres de la compagnie se montent à 1,084 milliard de francs.

La part de fonds propres s'élève ainsi à 25,7% à fin septembre.

Commentant les performances à la télévision alémanique, le patron de Swiss, André Dosé, a fait savoir qu'il ne voulait pas du tout céder à la panique. «Ces résultats sont conformes à notre business plan.»

La recherche de crédits

Même ton en ce qui concerne le niveau des liquidités, qui constitue néanmoins toujours une préoccupation.

Car les pertes qui se poursuivent continuent à handicaper la compagnie dans sa recherche de crédit.

«En comparaison des autres acteurs du secteur, nous affichons encore un bon rapport», a relativisé André Dosé.

Il n'y a pas lieu de craindre pour l'heure une crise de liquidités. Plus tard, André Dosé a évoqué l'obtention d'un crédit (de l'ordre de 500 millions de francs) pour assurer l'avenir de la compagnie.

«Les négociations sont toujours en cours avec les deux grandes banques suisses (UBS et Credit Suisse Group) ainsi qu'avec des établissements bancaires internationaux». André Dosé n'a toutefois pas donné de délai quant à une conclusion de la transaction.

Swiss espère toujours atteindre l'équilibre l'an prochain, avant de pouvoir réaliser un bénéfice en 2005.

Mais c'est après quelques hésitations que le bouclement sur neuf mois a été livré au terme d'une séance du conseil d'administration.

Et surtout après que l'action eut chuté de 11,2% à la Bourse suisse lundi à la clôture.

swissinfo et les agences

En bref

- Les pertes du troisième trimestre s’élèvent à 62 millions de francs. Auxquels il faut ajouter les provisions pour les restructurations de 205 millions, notamment la suppression de 3000 emplois ainsi que le redimensionnement du réseau et de la flotte.

- Au premier trimestre, la perte opérationnelle de Swiss s’élevait à 199 millions et 147 millions au deuxième.

- Ce qui porte les pertes pour les neufs premiers mois à 613 millions de francs, contre 582 pour la même période en 2002.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.