Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Tennis: exit pour les Suisses au tournoi de Paris-Bercy

Marc Rosset quitte Paris-Bercy avec des regrets.

(Keystone)

Marc Rosset s'est incliné en trois manches face au Français Fabrice Santoro. La veille, George Bastl avait été éliminé au deuxième tour par le Russe Marat Safin.

Marc Rosset a été battu 4-6 6-3 6-7 par le Français Fabrice Santoro après 2h15' d'une lutte intense et à l'occasion d'une une rencontre qui aurait pu tout aussi bien tourner en sa faveur.

Après un départ en fanfare - 4 aces et deux points concédés au Français dans ses trois premiers jeux de service - le Genevois a cédé son engagement dans le 7e jeu, dépassé par la qualité de la relance de son adversaire.

Santoro s'est ainsi s'adjugé la première manche grâce à cet unique break. Ses nombreuses montées en slice, presque toujours orientées sur le revers adverse, gênaient de plus en plus Rosset.

Santoro poursuivait sur sa lancée et Rosset cédait son engagement d'entrée dans la 2e manche. Le Genevois devait même écarter une balle de 3-0 en faveur du Français. Rosset commença alors à trouver la bonne longueur avec son immense coup droit, et même son passing de revers se mit au diapason.

A 2-3, le no 2 helvétique convertissait sa 2e balle de break de la rencontre et le match était relancé. C'est lui qui désormais dictait la cadence. A 4-3 en sa faveur, le Genevois prenait une 2e fois d'affilée le service adverse, sur une double-faute de Santoro. Rosset remportait son 5e jeu de rang et égalisait à une manche partout à sa 3e balle de set.

Dans la 3e manche, Rosset continuait son travail de sape avec son coup droit, sans pour autant concrétiser sa domination. Aucun joueur ne cédait son engagement, malgré quelques opportunités de part et d'autre. L'on en arrivait au tie-break.

Mené 0-1, Rosset égalisait par le biais d'un ace, mais il commettait une terrible double-faute sur le point suivant. La confiance avait à nouveau changé de camp.

Le Genevois tenta bien de venir chercher son salut au filet, mais les passings du Français recommençaient à faire mouche. A 1-4, Santoro réussissait un nouveau mini-break, grâce à un excellent retour dans les pieds. Rosset revint à 2-5 grâce à son 15e ace, mais le Français tenait son os.

Le Genevois parvint à refaire une partie de son retard, mais un service gagnant offrit une balle de match au Français, qui conclut la partie en réussissant une dernière fois des prouesses en défense derrière la mise en jeu de Rosset.

Rosset quitte Paris-Bercy avec des regrets. George Bastl, lui, mérite plutôt les honneurs. Eliminé en toute logique par le Russe Marat Safin, dans le dernier match du 2e tour, le Vaudois n'a pourtant pas à rougir de cette défaite. En effet, il ne s'est incliné que 5-7 4-6 face au numéro un de la Champions Race 2000, après 1h20' de jeu.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×