Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Tour de Romandie: le sprint pour «Cipo», le vert pour Frigo

La dernière étape de ce 55ème Tour de Romandie n'a pas changé la donne. L'Italien Dario Frigo a vécu une journée sans frayeurs entre Saxon et Genève. La dernière étape est revenue à Mario Cipollini alors que côté suisse, la grande satisfaction se nomme Montgomery.

Dario Frigo savait, samedi soir déjà, qu'il avait fait le plus difficile. En suant sang et eau pour ne pas se laisser distancé dans la montée en direction de Nendaz. C'est donc fort logiquement qu'il a franchi, dimanche dans la cité de Calvin, la ligne d'arrivée de ce 55ème Tour de Romandie en grand triomphateur.

Attentif tout au long de la journée, le maillot vert a géré sereinement une dernière étape plutôt tranquille. Il succède ainsi avec brio à son compatriote Paolo Savoldelli, vainqueur l'an dernier.

Et comme pour couronner la suprématie des Transalpins sur cette épreuve, Mario Cipollini a une nouvelle fois mis tout le monde d'accord lors du sprint final de cette dernière journée.

Le «beau» Mario remporte sa douzième étape du Tour de Romandie, la cinquième à Genève. «Je connais ce parcours presque par cœur», avouera-t-il peu après l'arrivée. Le coureur de la Saeco porte ainsi à 158 le nombre total de ses succès, et espère même améliorer ce palmarès lors du prochain Giro.

Côté suisse, la grande satisfaction est venue du Bernois Sven Montgomery, sixième du classement général et proche de sa première victoire chez les professionnels cette semaine.

Oscar Camenzind termine au dixième rang final alors que Roland Meier, Steve Zampieri et Daniel Schnider se classent parmi les vingt premiers. Enfin, ambitieux au départ à Pfaffnau, Laurent Dufaux termine à la 30ème place.

Genève, Mathias Froidevaux


Liens

×